De fausses alertes terroristes s’abattent sur la France, décelées par le ministère de l'Intérieur

© Darrin Zammit Lupi Source: Reuters

Depuis les attentats du 13 novembre, de fausses alertes d’attaques terroristes inondent les réseaux sociaux et même les téléphones portables des Français via des numéros surtaxés. Le ministère de l’Intérieur met en garde contre ces arnaques.

Voici le message envoyé aux Français, truffé de fautes d’orthographe, que le ministère de l'Intérieur a épinglé.

«ALERT INFO : Une vague d’attentat touche actuellement le territoire Francais. Pour confirmer que vous etes en securite, envoyez par SMS ATTENTAT au 8 10 32 (sms gratuit) ou appelez le 3600 (appel gratuit)».

Or, en réalité ces numéros ont toutes les chances d’être payants, et une connaissance basique de la langue française permet de détecter la fraude.

La plateforme Pharos saisie

Les auteurs de l’arnaque n’ont pas encore été identifiés, mais l’outil de police Pharos permettant à tout internaute de signaler un contenu douteux, «a été saisi» mardi soir, a annoncé le ministère de l’Intérieur.

Ce phénomène de fausses alertes est loin d’être récent, et, en jouant avec la peur de la population, il refait surface après chaque attentat. En janvier, les forces de l’ordre étaient intervenues dans six lycées parisiens après avoir reçu un appel téléphonique concernant une alerte à la bombe. 

En mars, d’autres cas de faux SMS alertant d'une menace d’attentat imminent à tel ou tel endroit avait également été signalés.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales