Soir de tensions : violents affrontements entre des supporters anglais et la police à Lille

Source: Reuters

A Lille, la police a dû faire face aux fans de foot anglais, dont l’équipe joue le 16 juin à Lens et qui se préparaient psychologiquement à grand renfort d’alcool. D’après la préfecture du Nord, au moins 36 ont été interpellés, 16 hospitalisés.

Le 15 juin, la situation s’est à nouveau tendue à Lille, où une foule d’environ 300 Anglais a affronté la police près de la gare Lille-Flandres. Toute la soirée, les amateurs de foot britanniques ont lancé des projectiles, des bouteilles en verre, des chaises et des tables prises dans des bars et cafés situés face à la gare. Les forces de l’ordre, dont plus de 3 900 agents et 1 900 policiers avaient été mobilisés à Lille, ont été forcées d’utiliser des gaz lacrymogènes et des grenades assourdissantes pour les disperser. 

Les supporters anglais ivres ont parcouru les rues lilloises «à la recherche de Russes». Des journalistes de RT ont été aussi agressés – ils sont pour l’heure sains et saufs. 

Deux heures plus tard, des centaines d’Anglais particulièrement ivres se sont retrouvés aux terrasses des bars situés face à la gare, rue du Molinel, et ont poursuivi leurs échauffourées. La police les a dispersés de nouveau en utilisant des gaz lacrymogènes et des grenades assourdissantes.

La préfecture du Nord a indiqué avoir procédé à 36 interpellations, ajoutant que le SAMU avait pris en charge au moins 50 personnes et que 16 autres avaient été hospitalisées.

Les affrontements n’ont pas eu lieu qu’aux terrasses des bars et des cafés : les supporters anglais ont en effet aussi provoqué une bagarre avec des Gallois dans un train entre Calais et Lille. 

En outre, sur les réseaux sociaux, des internautes ont publié des vidéos où des supporters anglais se moquent d’enfants roms devant un bar près de la gare, riant et leur lançant des pièces, les enfants se battant pour les ramasser. 

Ce n’est pas la première fois que les supporters anglais se font remarquer. Après de violents incidents samedi 11 juin à Marseille, les autorités françaises avaient déjà décidé de renforcer la sécurité et d’interdire la vente d’alcool aux alentours des stades.

Lire aussi : Scènes d'émeutes, 35 blessés : retour sur les affrontements autour d'Angleterre-Russie (VIDEOS)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales