Nice : une serveuse agressée pour avoir servi de l’alcool pendant le ramadan

La ville azuréenne a été le théâtre d'une affaire qui risque de faire réagir la classe politique et le web
La ville azuréenne a été le théâtre d'une affaire qui risque de faire réagir la classe politique et le web

Le quotidien Nice Matin révèle qu’une employée d’un bar du centre-ville de Nice a été agressée par un individu pour avoir servi des verres d’alcool pendant le ramadan. La police recherche l'agresseur. Une plainte a été déposée.

L’affaire reste à confirmer mais elle risque de faire du bruit. Lundi soir, rue Lamartine, dans le centre-ville de Nice, une serveuse a été frappée par un passant. L’homme, voyant que l’employée servait des verres d’alcool, lui aurait lancé : «Si j’étais Dieu, je t’aurais déjà étranglé.» Il aurait ensuite lancé un coup en direction de la victime.

C’est le fait de proposer de l’alcool aux clients durant le ramadan qui aurait mis l’homme en colère. Le propriétaire de l’établissement a porté plainte et la police recherche l’agresseur. Les forces de l’ordre disposent notamment des bandes vidéo des caméras de surveillance, très nombreuses dans cette partie de la ville.

Ce n’est pas la première fois qu’une affaire de ce type secoue le quartier. Fin 2014, un boulanger avait été agressé car il vendait des sandwichs au jambon…

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales