Nancy : un homme condamné pour avoir dégradé des drapeaux français juste après les attentats

Nancy : un homme condamné pour avoir dégradé des drapeaux français juste après les attentats © Philippe Wojazer Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

Trois jours seulement après les attentats du 13 novembre à Paris, un homme à la dérive s'est attaqué à des drapeaux français accrochés à la gare de Nancy en solidarité aux victimes. Il a été condamné à 120 heures de travaux d'intérêt général.

Au terme du procès, il est finalement apparu que l'homme, fortement alcoolisé, n'avait pas fait ce geste dans le but d'offenser la mémoire des victimes et le drapeau français. Ce père de famille marocain n’a rien d’un apprenti terroriste, ni d'un sympathisant djihadiste. Son attitude doit tout à l’abus d’alcool.

Un dérapage sur fond de détresse sociale, explique l'Est républicain. Ce dont la représente du Parquet a tenu compte lors du procès de vendredi. Elle ne s’est pas acharnée sur le casseur de drapeaux et a requis 120 heures de travaux d’intérêt général. La peine a été appliquée.

Devant le tribunal correctionnel de Nancy (Meurthe-et-Moselle), le père de famille a essayé d’expliquer qu’il avait empoigné et cassé les drapeaux pour… «pouvoir les embrasser». Le tout, soi-disant, en criant «vive la France». Les témoins de la scène, eux, ont plutôt évoqué un homme «excité», «éméché» et «en roue libre». 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix