Nice : trois soldats qui patrouillaient près du centre juif ont été poignardés

(REUTERS)Source: Reuters
(REUTERS)

Trois policiers qui gardaient un centre de la communauté juive de la ville de Nice ont été poignardés par un assaillant, a fait savoir la police. Le pays a connu une vague d'attentats terroristes au début du mois dernier.

Selon l'agence AP l’assaillant a utilisé un couteau avec une lame de 20 cm et a porté un coup au menton à l'un des soldats. Quand les deux autres ont essayé de s’en mêler, il les a aussi poignardés. L’un a été touché au bras et l’autre à la joue. La vie des blessés n'est pas menacée.

Après son attaque l'auteur a essayé de s’enfuir à pied mais il a été arrêté tout de suite et placé en détention. Le maire de Nice, Christian Estrosi, a dit sur la chaîne de télévision locale qu’on avait trouvé chez l’assaillant une carte d’identité au nom de Moussa Coulibaly, un nom courant en Afrique de l’Ouest.

Un fonctionnaire anonyme a dit que Moussa Coulibaly était âgé de 30 ans et qu'il avait un passé criminel, inculpé pour des vols et des crimes violents. C'est peut-être une coïncidence, mais le terroriste qui a tué quatre personnes dans un supermarché casher à Paris en janvier dernier avant d’être abattu par la police s'appelait Amedy Coulibaly. 

Christian Estrosi, a immédiatement diffusé un tweet condamnant cette attaque et exigé que son auteur soit sévèrement puni.

L’attaque de Nice a eu lieu le jour même où les autorités françaises ont arrêté huit personnes suspectées de recruter pour l’Etat Islamique à Paris et à Lyon. Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a déclaré mardi que 161 enquêtes anti-terroristes étaient en cours, que 547 personnes avaient été identifiées comme appartenant à des réseaux terroristes, bien que beaucoup d’attaques récentes en Occident aient été lancées par des « loups solitaires », des individus radicalisés qui planifient et exécutent des attaques sans l’aide de cellules terroristes proprement-dites.

10 000 soldats et policiers supplémentaires ont été assignés à la protection de potentielles cibles terroristes après l’attaque de la rédaction du magazine satirique Charlie Hebdo le mois dernier et une prise d’otage dans un supermarché casher de la capitale. Au total, plus de 20 personnes ont péri dans ces attaques, y compris les auteurs de ces attaques.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales