Luz renonce à dessiner le prophète Mahomet

Luz, l’un des deux personnes qui ont survécu dans l'attentat de Charlie Hebdo© Philippe Wojazer Source: Reuters
Luz, l’un des deux personnes qui ont survécu dans l'attentat de Charlie Hebdo

Luz, l’un des caricaturistes de Charlie Hebdo, qui a réussi à échapper au massacre de janvier qui a décimé la rédaction de l’hebdomadaire a annoncé qu’il ne s’intéressait plus au prophète Mohamet.

En janvier, une illustration de Mahomet, une larme à l'œil et une pancarte «Je suis Charlie» dans les mains a orné la page de couverture de l’hebdomadaire. A l’arrière-plan, une inscription : «Tout est pardonné». Cette couverture a déclenché suscité une forte agitation au sein de la communauté musulmane. Mais aujourd’hui, Luz, l’auteur de ce dessin a confié dans une interview accordée aux Inrocks qu’il avait  décidé de ne plus dessiner le prophète qui avait provoqué la mort de ses amis.

«Je m'en suis lassé, tout comme de Sarkozy. Je ne vais pas passer ma vie à les dessiner», a-t-il déploré.

Le 7 janvier, les frères Said et Cherif Kouachi ont abattu douze personnes dont dix employés de Charlie Hebdo et deux policiers. Une vidéo filmée plus tôt par un témoin révèle comment le terroriste tire sur l’agent de police à bout pourtant alors que ce dernier gît blessé à terre.

Dans les fusillade suivantes, Amedy Coulibaly, un autre terroriste complice des frères Kouachi a abattu un policier, a pris des otages dans un magasin casher de Paris et en a tué quatre avant d’être éliminé au cours d’un assault de police.

Les trois assaillants ont finalement été tués dans des assauts policiers. Selon les données de la police française, des membres de la cellule terroriste peuvent être encore en fuite.

Le Premier-ministre Manuel Valls a mis en garde la nation que «des risques sérieux et très élevés demeurent».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales