Paris : des féministes manifestent contre le harcèlement sexuel à deux pas de l’Assemblée nationale

Paris : des féministes manifestent contre le harcèlement sexuel à deux pas de l’Assemblée nationale© Twitter
Suivez RT France surTelegram

Une centaine de manifestants et quelques Femen se sont rassemblés afin d’appeler à la démission totale de l’ancien vice-président de l’Assemblée nationale Denis Baupin, accusé d’avoir harcelé sexuellement plusieurs élues.

A l’appel d’organisations féministes, les manifestants se sont rassemblés place Edouard Herriot à Paris, à quelques mètres de l’Assemblée nationale. Arborant des pancartes pour dénoncer le patriarcat et les violences sexuelles faites aux femmes, les activistes ont été rejoints quelques instants plus tard par des membres du mouvement féministe Femen, dont sa fondatrice Inna Shevchenko.

Diverses femmes arboraient de fausses barbes afin d’attirer l’attention sur leurs revendications.

L’une d’entre elles a expliqué à notre correspondant sur place qu’elle était, entre autres, venue protester contre Denis Baupin, ex-vice président de l’Assemblée nationale qui a démissionné après avoir été accusé par plusieurs élues écologistes de harcèlement sexuel. «Il abuse de son pouvoir et de sa situation pour harceler des femmes», a déploré la manifestante. Les activistes demandaient également la démission de ce dernier du poste de député qu’il occupe toujours.

En savoir plus : Denis Baupin démissionne de son poste de vice-président de l'Assemblée nationale

Malgré le faible nombre de participants, les CRS ont été déployés en nombre place Edouard Henriot pour encadrer le rassemblement. Près de dix camions de policiers ont en effet été vus sur place, en plus de dizaines d’autres entourant l’Assemblée nationale.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix