La France raciste ? Pas selon la Commission nationale consultative des droits de l’Homme

Source: Reuters

Dans un rapport sur la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie, la CNCDH conclu que contrairement à ce que l'on aurait pu penser, le racisme a reculé en France. Malgré les tensions, les français seraient plus tolérants.

«On pouvait logiquement s’attendre, avec les attentats de janvier et de novembre, avec la crise économique, et avec l’augmentation des actes racistes l’an passé, à une hausse du rejet de l’autre, de l’étranger. Il n’en est rien» se réjouit Christine Lazerges, présidente de la CNCDH.

Rapporteur national indépendant sur la lutte contre toutes les formes de racisme, la Commission nationale consultative des droits de l'homme a rendu public ce matin son 26e rapport annuel sur la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie.

Ses conclusions sont encourageantes : l’«Indice longitudinal de tolérance», mis en place par la commission, progresse ainsi de cinq points, passant de 59 à 64 sur 100. Cela place 2016 dans les cinq années les plus tolérantes depuis les premières mesures de l’outil en 1990. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales