95% des Français sont prêts à voir une femme présidente mais n'en voudraient pas

Le palais de l'Élysée© Christian Hartmann Source: Reuters
Le palais de l'Élysée

D’après un sondage Ifop pour Femme actuelle et RTL, 95% des Français sont prêts à voter pour une femme à l’Elysée. Mais cette femme existe-t-elle ?

Dans la liste de candidates proposée par le sondage, la directrice du Fond monétaire international, Christine Lagarde arrive devant trois autres femmes politiques, à savoir Martine Aubry, la maire de Lille, Ségolène Royal, la ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie, et Marine Le Pen, la présidente du Front national.

Jamais une femme n’a dirigé la France, même si elles sont nombreuses à avoir participé à l’élection présidentielle. Même si 95% des Français sont prêts à voir une femme à l’Elysée, cela ne signifie pas pour autant qu’ils ont envie d’en élire une.

Il est peu probable qu’une de ces quatre femmes devienne Présidente de la République française. En ce qui concerne Christine Lagarde, la patronne du Fonds monétaire international (FMI), nous nous rappelons tous ce qui s’est arrivée à son prédécesseur Dominique Strauss-Kahn qui était lui-même candidat à la présidentielle en 2012. Martine Aubry a été candidate aux primaires socialistes de 2011, mais a perdu face à François Hollande au second tour de la primaire. Et elle n’a jusqu’à présent pas annoncé sa candidature pour les élections de 2017.

En 2007, Ségolène Royal était devenue la première femme française à accéder au second tour de l’élection présidentielle. Mais elle n’a pas pu réitérer son exploit en 2012, ne parvenant même pas à se «qualifier pour la finale» socialiste. Après la défaite, Ségolène Royal n’avait pas pu retenir ses larmes, expliquant que c’était une grande déception pour tous ceux qui l’avaient soutenue.

Quant à Marine Le Pen, elle a terminé troisième du premier tour de la présidentielle de 2012. En janvier dernier, un sondage de l’IFOP annonçait que Marine Le Pen pourrait arriver en tête au premier tour de l’élection présidentielle en 2017, marquant l’ancrage du Front National dans cette élection. Mais ce même sondage notait qu’elle ne pourrait pas s’imposer au second tour car en effet, on voit mal pour l’instant comment ce parti d’extrême droite pourrait s’imposer seul dans un scrutin uninominal majoritaire à deux tours.

Les résultats de ce sondage sont publiés presque 70 ans jour pour jour après que les femmes françaises se soient rendues aux urnes pour la première fois : lors des élections municipales du 29 avril 1945, alors que moins de 20% des Français étaient favorables à ce qu’une femme devienne présidente.

Cependant, en France, pays qui est considérée comme le pays de la défense des droits de l’Homme, les femmes restent sous-représentées dans la sphère politique. Les femmes restent minoritaires parmi les élus français : 95% des présidents de conseil général, 73% des députés et 78% des sénateurs sont des hommes. Dans le même temps, les femmes sont moins présentes dans les entreprises et dans la haute fonction publique. Selon l’Observatoire des inégalités, les femmes gagnent en outre 13% de moins que les hommes.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales