Agressée pour une jupe trop courte ? La principale suspecte nie en bloc (VIDEO)

Agressée pour une jupe trop courte ? La principale suspecte nie en bloc (VIDEO)
Capture d'écran d'une vidéo amateur de l'agression dans le tramway
Suivez RT France surTelegram

La principale suspecte de l'agression d'une jeune fille de 16 ans à un arrêt de tramway des Hauts-de-Seine a déclaré l'avoir fait en raison d'une «petite histoire» qui n'a aucun rapport avec le fait que la victime portait une jupe.

Agée de 19 ans, Ilham, la principale suspecte de l'agression s'est rendue le soir même à la police. Elle est poursuivie pour «violences dans un moyen de transport collectif de voyageurs». Elle s'est expliquée sur les ondes de RTL sur cette altercation qui n'a, selon elle, aucun rapport avec le fait que la victime portait une jupe.

«Même moi, je sors en jupe»

«Franchement, ça me fait mal au cœur de voir que je frappe une fille pour une jupe. Non… On s’est battues, et encore une fois c’est pas pour la jupe, c’est parti d’une "petite histoire". Même moi, je sors en jupe, je sors en short, ça ne me dérange pas, je vais en soirée… Franchement, je ne vois pas pourquoi je frapperais une fille qui est en jupe !», a-t-elle indiqué.

Ilham, qui va comparaître devant le tribunal le 17 mai prochain a également nié avoir porté le premier coup : «Sur la vidéo, on ne voit pas le début, elle aussi a été violente, elle a mis le premier coup et de là, on a commencé à se battre». Cette agression serait en fait une «dispute qui a dégénéré», selon Ilham, dont la version a été confirmée par deux témoins de la scène. Elle encourt jusqu'à trois ans de prison et 45 000 euros d'amende.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix