Une action de Nuit Debout à Paris appelle à la «séparation du Medef et de l’Etat» (IMAGES)

© Twitter de Louis RT France

Des dizaines de CRS ont bloqué l’accès à une centaine de manifestants qui tentaient de gagner le siège du Medef afin de «l’attaquer à coups de tomates». Ceux-ci ont finalement été libérés au bout d’une demi-heure dans une ambiance bonne enfant.

Une quarantaine de policiers avaient été déployés samedi afin de bloquer une partie de l’avenue Bosquet à Paris, où siège le Medef.

Il s’agissait d’empêcher l’action des activistes du mouvement anti-loi Travail Nuit Debout, qui avait appelé un peu partout en France à des rassemblements symboliques contre l’organisation patronale.

Partis de la place de la République vers 14 heures, les protestataires sont arrivés un peu plus tard avec pancartes et slogans.

Ils ont rapidement été repoussés par les CRS à près d’une centaine de mètres du siège du Medef, dont l'accès était bloqué par un barrage. Les manifestants ont ensuite été encerclés et bloqués.

Le face à face a perduré durant une petite demi-heure dans une ambiance étonnamment bon enfant, alors qu’une porte-parole du mouvement négociait le départ des manifestants avec les forces de l’ordre.

Celles-ci ont finalement escorté les protestataires jusqu’au métro, sous les cris de «Elle est pour qui la haie d’honneur ? Elle est pour nous !»

Lire aussi : Nuit debout s'attaque à Pierre Gattaz et vire Finkielkraut de la place de la République (VIDEOS)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales