Retour en images sur les manifestations de Nantes : pluie, violences et lacrymo

© Stephane Mahe Source: Reuters

Alors qu'à Paris, une nouvelle manifestation contre la Loi travail s'est déroulée sous le soleil et dans le calme, à Nantes, les débordements ont rythmé la journée sous une pluie de gaz lacrymogènes. Comme toujours, RT France était sur place.

Entre 700 et 800 personnes s'étaient rassemblées dans la cité des ducs pour protester contre la Loi travail, sous un ciel gris et menaçant.

Alors que le cortège venait de commencer sa marche, notre correspondant sur place nous a signalé des affrontements sporadiques entre quelques groupes de manifestants et des forces de l'ordre sous tension et surtout présentes en grand nombre. 

Un hélicoptère de la police surveillait de près les manifestants qui on commencé à se diriger vers l'île de Nantes.

C'est alors que la situation a dégénéré, notre correspondant étant témoin de nombreux affrontements entre des casseurs venus en découdre et la police qui a dû faire massivement usage de gaz lacrymogènes.

Les policiers de la Bac ont alors procédé à des charges rapides et efficaces, effectuant quelques interpellations dans les vapeurs de gaz et de fumigènes.

Source: RT

Mais c'est surtout à la fin du cortège que l'atmosphère est devenue réellement irrespirable.

Des témoins présents sur place ont signalé à notre correspondants que la police avait tiré des gaz lacrymogènes sur le territoire d'une aire de jeux alors que des enfants s'y trouvaient encore, ces derniers étant contraints de fuire.

Le cortège a terminé sa marche sous une pluie battante qui a fini par décourager un grand nombre de manifestants. Au total deux personnes ont été emmenées en garde à vue par les policiers qui ont réussi à disperser la foule en colère aux alentours de 17h.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales