«Nuit Debout» lance une radio et une télévision en ligne pour «réinvestir les médias traditionnels»

Capture d'écran du compte Twitter  ‏@RaphaelGeorgy  3 h
Capture d'écran du compte Twitter ‏@RaphaelGeorgy 3 h

Le mouvement «Nuit Debout» ne cesse de prendre de l'ampleur. Alors qu'il se développe dans la plupart des villes de France, une radio et une télévision «Nuit Debout» ont vu le jour à Paris avec l'objectif de «réinvestir les médias traditionnels».

Ce sont des journalistes de France Culture et de France Inter qui sont à l'initiative de «Radio Debout». «L’idée est venue d’Alex et Bastien, tous deux de Radio France. Ils ont apporté le matériel. Il a suffi d'un ordi, d'une clé 4G pour streamer en direct. Des micros, une table de mixage et c’était parti. Tout s’est fait de façon spontanée, on ne s’est pas coordonnés avec la commission de communication du mouvement, mais on nous a prêté une table, des palettes et comme il s’est mis à pleuvoir, on nous a tendu une bâche», a expliqué Clément, une des personnes à l'origine du mouvement, peut-on lire sur le site Arrêt sur Image.

En savoir plus : Après Paris, le mouvement «Nuit Debout» fait tache d'huile (IMAGES)

La radio qui est audible sur internet, a émis pour la première fois le 7 avril.

Sur le site qui héberge la radio, il est également possible de réagir en direct grâce à une option tchat. Plus de 21 200 personnes ont suivi la première émission.

Lire aussi : Paris : «Nuit Debout» empêche l'évacuation des migrants de Stalingrad par la police (PHOTOS)

«Radio Debout est avec vous !»

«Nous sommes reliés aux micros de la tribune, le son est donc de bonne qualité, et nous suivons l’AG. Mais pour ne pas faire doublon avec Periscope, nous faisons des décrochages avec des invités. Hier, nous avons interrogé des gens des différentes commissions, ceux qui s’occupent de l’infirmerie ou de la bouffe. Nous avons également diffusé des reportages réalisés ce week-end par Radio Campus ou encore accueilli Radio Grenouille de Marseille. Nous avons même eu une chorale !», décrit encore Clément.

La radio veut encore s'organiser, mettre en place une grille des programmes et préparer les interventions d'invités.

«On réinvestit les médias traditionnels»

Une télévision a également été mise en place, parallèlement à un compte Periscope.

Par un nouveau type de manifestation ou en mettant en place de nouveaux médias, les membres du mouvement «Nuit Debout» semblent bien décidés à faire entendre leur voix.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales