Paris : «Nuit debout» empêche l'évacuation des migrants de Stalingrad par la police (PHOTOS)

Capture d'écran du compte Twitter ‎@Djoooodj
Capture d'écran du compte Twitter ‎@Djoooodj

Près de 200 personnes de «Nuit debout», au départ de la place de la République à Paris, se sont rendues à la station de métro Stalingrad afin d'empêcher l'évacuation des migrants se trouvant sous le pont du métro aérien.

Informées de l'arrivée de 200 personnes cherchant à empêcher l'évacuation de migrants, les forces de police auraient quitté les lieux pour éviter d'éventuelles confrontations.

Ces membres du mouvement «Nuit debout» qui ont fait le déplacement auraient tenté de faire venir les migrants place de la République, leur lieu de rassemblement depuis le 31 mars au soir.

Mais après l'organisation d'une assemblée populaire, les migrants auraient finalement choisi de rester à Stalingrad.

Certains réfugiés ont expliqué qu'ils avaient essayé de se rendre place de la République mais que personne ne les y avait aidés.

D'autres ont indiqué qu'il était plus facile pour les associations qui avaient l'habitude de venir à Stalingrad de leur venir en aide à cet endroit qu'à République.

Les migrants auraient aussi déclaré se sentir plus en sécurité à Stalingrad qu'à République, un endroit plus central de la capitale parisienne.

En parallèle, le rassemblement populaire semble prendre de l'ampleur avec la volonté de mettre enfin en application leur mot d'ordre : la «convergence des luttes».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales