Explosion à Paris : la thèse de l'incendie confirmée par la police, 17 blessés dont un grave

© Capture d'écran Twitter

Une explosion au gaz eu lieu dans le VIe arrondissement de Paris, rue Bérite. Le toit d'un immeuble a été complétement arraché. La zone a été évacuée par les pompiers. Dix d'entre d'eux ont été blessés durant l'intervention.

La journaliste et écrivain pour enfants Dominique de Saint Mars a expliqué à notre correspondant la raison de l'explosion. Celle-ci a en fait été due au fait qu'un incendie léger et une fuite de gaz ont eu lieu au même moment dans deux immeubles mitoyens. Les pompiers étaient en train d'intervenir sur l'incendie lorsque le gaz et les flammes de ce dernier se sont rejoint, provoquant une énorme explosion.

Quelques minutes plus tôt, lors d'un point-presse, un porte-parole des pompiers a confirmé que l'explosion avait eu lieu car l'arrivée du gaz n'avait pas été bien fermée et il se diffusait dans l'immeuble, pendant que dans le bâtiment mitoyen, un incendie s'était déclaré.

Un pompier, soufflé par la déflagration, est gravement blessé, mais son pronostic vital n'est pas engagé, déclare le commandant Plus. Seize autres personnes, dont dix pompiers, ont été plus légèrement blessés.

Le Procureur de la république de Paris, François Molins s'est rendu sur place plus tôt. 

Pompiers et policiers ont évacué le périmètre. Des témoins sur place, étudiants à l'école d'hôtellerie située à proximité ont signalé à notre correspondant que l'explosion avait été «très intense, semblable à un tremblement de terre». 

Pendant que l'immeuble était encore en feu, les témoins filmant la scène évoquaient déjà la possibilité d'une explosion de gaz.

Sur place, les pompiers ont procédé à l'évacuation des personnes.

L'explosion a eu lieu rue Bérite, dans le VIe arrondissement.

Les images disponibles montraient une épaisse colonne de fumée s'échapper d'un immeuble dont le toit a été éventré.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales