Deux employés municipaux soupçonnés d’avoir incendié un magasin de produits roumains

Image d'illustration (Denain)
PHILIPPE HUGUEN / AFP© AFP Source: AFP
Image d'illustration (Denain) PHILIPPE HUGUEN / AFP

Dans la petite ville de Denain, dans le nord de la France, deux agents publics ont été mis en examen pour incendie à visée raciste. Les faits remontent à la nuit du 20 au 21 mars, lorsqu’un feu de poubelles a atteint un magasin de produits roumains.

Les deux hommes sont accusés d’être à l’origine du feu qui a détruit le magasin d’alimentation et de produits roumains, Romanesc Yanis Leo, comme le précise le quotidien La Voix du Nord. Les individus ont été placés sous contrôle judiciaire et mis en examen. Ils avaient dans un premier temps accusé la mairie de leur avoir ordonné d'accomplir cet acte avant de se rétracter. Le quotidien rapporte que pour le procureur de Valenciennes, «les deux protagonistes avaient chacun un rôle bien précis : "l’un, donneur d’ordre, qui donne des gants et de l’essence à un second agent qui passe à l’acte"».

Le commerçant roumain, Stoica, n’explique pas cet acte : «Je ne comprends pas pourquoi ils ont fait ça. On a toujours respecté la mairie. […] On estime à environ 8 000 euros les pertes et les dégâts.» Il ajoute que sa nationalité roumaine serait peut-être à l’origine du problème. Côté voisinage, rien n’est à signaler, les témoins sont peu nombreux et certains ajoutent qu’il n’y avait aucun problème avec ce magasin de produits roumains.

La mairie se refuse à tout commentaire car «l’enquête est en cours», cependant La voix du Nord rapporte que c’est «l’incompréhension qui prédomine sur les raisons d’un tel acte». Cette municipalité est d'ordinaire plutôt tranquille, peu de faits de violence raciale ont été rapportés. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales