Président Ashraf Ghani : Daesh a revendiqué de l’attentat en Afghanistan

Un combattant de Daesh Source: Reuters
Un combattant de Daesh

Selon le président afghan Ghani, le groupe terroriste Daesh a revendiqué l’attentat suicide meurtrier de samedi qui a fait au moins 33 morts et blessé plus de 100. Selon lui, c’est la première attaque de Daesh d’une telle ampleur en Afghanistan.

«Qui a revendiqué l’attaque horrible à Nangarhar aujourd’hui ? Ce ne sont pas les Talibans, c’est Daesh qui l’a revendiquée», a déclaré le président afghan lors de sa visite à Badakhchan.

L’explosion s’est produite à l’extérieur d’une banque locale à Jalalabad, a dit le chef de la police afghane Fazel Ahmad Sherzad à Reuters. L’assaillant était sur une moto et a fait exploser sa bombe alors que des militaires et les habitants faisaient la queue à la banque pour recevoir leurs salaires, a dit Sherzad.

Des images de blessés et de morts ont été diffusées sur Internet. La première explosion aurait été suivie par une seconde. L’attentat aurait été perpétré par au moins une personne. Des témoins ont entendu une troisième explosion, mais selon les médias locaux il s’agirait en fait de l’explosion contrôlée d’un colis suspect par les autorités.

Plus tôt, les talibans ont nié toute participation à l’attaque, en condamnant l’attentat. «C’est un acte odieux. Nous le condamnons vivement», a dit le porte-parole Taliban Zabihullah Mujahid à Reuters. 

Les ambulances auraient évacué un nombre de morts et de blessés de la scène de l’attentat, alors que les habitants se pressaient pour offrir leur sang aux victimes.

La présence de Daesh en Afghanistan est largement confirmée alors qu’elle est relativement limitée. Les régions où l’activité de Daesh a été aperçue sont les provinces de l’est du pays à la frontière avec le Pakistan: Helmand, Zabol, Farah, Hérat et, maintenant, Nangarhar où l’explosion s’est produite.

La présence de Daesh en Afghanistan
La présence de Daesh en Afghanistan

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales