Brexit, migrants et gros sous au menu de la rencontre tendue entre Hollande et Cameron à Amiens

David Cameron et François Hollande se rencontrent cet après-midi à Amiens© Philippe Wojazer Source: Reuters
David Cameron et François Hollande se rencontrent cet après-midi à Amiens

Alors que la Grande-Bretagne évalue la possibilité de sortir de l’Union européenne (UE), les discussions du sommet de jeudi entre son Premier ministre et le président français s'annoncent tendues.

A peine quelques heures avant la rencontre qui se déroule ce jeudi 3 mars, en début d’après-midi à Amiens, le ministre français de l’Economie Emmanuel Macron a donné le ton. Dans une interview au journal britannique Financial Times publiée ce matin, il a ainsi averti la Grande-Bretagne qu’en cas de «Brexit», la France ne retiendrait plus les migrants à Calais comme elle le fait actuellement.

Le ministre a par ailleurs ajouté que si le scénario se produisait, les banquiers quitteraient en masse la capitale britannique de la Finance, la City, afin de rejoindre Paris. 

En savoir plus : Brexit, une sortie de l'UE est-elle désormais bien plus probable ?

Au menu des discussions, la problématique des réfugiés pourrait être particulièrement sensible, alors que la «jungle» de Calais, où s’entassent des milliers de personnes tentant de rejoindre le Royaume-Uni est en plein démantèlement dans un climat de tension.

Paris réclame ainsi une aide financière de la part de Londres afin d’ouvrir des centres d’accueil mais aussi de sécuriser les infrastructures du tunnel sous la Manche et des villes portuaires comme Calais ou Dunkerque.

Des contrats en vue

En marge des discussions sur les effets de la crise migratoire à Calais, le Premier ministre britannique et le président français devraient aussi parler de coopération technologique et économique. Selon le magazine économique américain Bloomberg Business, un projet commun de construction de drone devrait être signé à Amiens pour un montant d’environ 1,9 milliard d’euros. Le bureau du Premier ministre britannique a d’ores et déjà décrit le prototype qui sera vraisemblablement construit comme «le véhicule le plus perfectionné de sa catégorie en Europe».

Parmi les groupes industriels français concernés par ce contrat, les noms du constructeur aéronautique Dassault Aviation et du spécialiste de l’électronique Thales ont été cités.

Deux autres textes devraient être à l’ordre du jour afin de renforcer la coopération bilatérale en matière de défense et de lutte contre le terrorisme, rapporte l’AFP.

François Hollande et David Cameron doivent s’exprimer en conférence de presse vers 15 heures.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales