Des migrants ont déclenché plusieurs incendies dans la Jungle de Calais

La situation dégénère fortement dans la Jungle de Calais. Source: AFP
La situation dégénère fortement dans la Jungle de Calais.

Au soir du 1er mars, plusieurs migrants ont mis le feu à des cabanes dans la zone sud de la Jungle de Calais. Le plus peuplé des camps de migrants situés sur le sol français fait l'objet d'une évacuation partielle depuis le 29 février.

Dans la Jungle de Calais, la situation s'envenime. Des violences ont eu lieu en marge du démantèlement d'un zone située au sud de la Jungle de Calais qui a commencé le 29 février. En plus des affrontements qui opposent activistes et migrants aux forces de l'ordre, plusieurs incendies ont été déclenchés à l'intérieur du camp. 

Selon plusieurs témoins, des résidents du camp ont mis le feu à des cabanes de la zone sud. Le Centre de secours principal de Calais a confirmé un premier feu aux alentours de 19h30 (locales). Selon nos informations, les pompiers sont sur place et l'incendie n'a pas encore été maîtrisé. 

En savoir plus : Evacuation de Calais : violents affrontements, les No Borders en ligne de mire (VIDEOS, PHOTOS)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales