Les cinq annonces de plans de suppression d'emploi de ces derniers jours

Agence Pôle Emploi Source: Reuters
Agence Pôle Emploi

Plusieurs plans de suppression d’emploi sont annoncés, alors même que la lutte contre le chômage est la priorité réaffirmée du gouvernement au lendemain des élections départementales.

Le groupe français Vivarte, spécialiste de l’habillement et de la chaussure, a annoncé un plan social prévoyant la suppression de 1300 postes et la fermeture de 250 magasins La Halle aux vêtements.

Au même moment, le groupe textile américain HanesBrands, propriétaire des marques Dim, Wonderbra et Playtex, annonce un projet de suppression de 400 emplois en .

La semaine dernière, c’est le transporteur MoryGlobal dont on apprenait la liquidation, entraînant la suppression de 2 150 emplois.

Un rapport commandé par le comité central d’entreprise de la SNCF prévoit la suppression de 11 000 à 13 000 postes au sein du groupe à l’horizon 2020.

Les galeries Lafayette vont fermer deux magasins et restructurer plusieurs autres pour un cout salarial de plus de 200 postes.

Alors que les prévisions de croissance sont légèrement revues à la hausse, le taux de chômage a atteint en France 10,7 %, son plus haut niveau depuis 1997.

Le Premier ministre , a déclaré au soir de la défaite de la gauche aux élections municipales : «notre économie va mieux grâce aux réformes que nous avons menées», et a réaffirmé la priorité de son gouvernement : «l’emploi, l’emploi, l’emploi».

En savoir plus : sans industrialisation, on sera toujours à la traine par rapport à l’Allemagne

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales