Une entreprise condamnée pour avoir fait du rosé en coupant du vin rouge avec du vin blanc

- Avec AFP

© reuters Source: Reuters

Vinovalie, un regroupement de caves coopératives du Sud-Ouest a écopé d’une amende de 10 000 euros pour avoir coupé du vin blanc et du vin rouge pour en faire du rosé.

La société basée dans le Tarn a été condamnée par le tribunal correctionnel d’Albi à 10 000 euros d’amende et 1 000 euros de contravention. Trois responsables sont également condamnés à des amendes allant de 1 000 à 5 000 euros. Vinovalie a été reconnue coupable d’avoir «procédé à des coupages de vins blancs avec des vins rouges pour l’obtention de rosés, sans que ces manipulations aient été portées sur des registres».

Selon France3 région, l'avocat de Vinovalie, Maître Emmanuel Gil, indique que la société a reconnu les faits mais conteste sa volonté de frauder, s'appuyant sur le flou de la réglementation européenne de 2009. Pour l'avocat, le coupage est d'autant moins interdit que le produit commercialisé est «un assemblage aromatisé à base de vin, et non du vin».

Les quatre coopératives de Vinovalie représentent 470 vignerons travaillant 3 800 hectares de vignes répartis sur trois appellations : Gaillac, Fronton et Cahors. 

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales