Air Cocaïne : le Français Christophe Naudin arrêté en Egypte, Aymeric Chauprade se dit «stupéfait»

Les forces spéciales dominicaines après la saisie en 2013© Ricardo Rojas Source: Reuters
Les forces spéciales dominicaines après la saisie en 2013

Alors que le criminologue français qui faisait l'objet d'un mandat d'arrêt dominicain a été arrêté au Caire, Aymeric Chauprade, interrogé par RT, a parlé d'un «piège», et d'une arrestation ne reposant sur «aucun fondement juridique».

Le criminologue et spécialiste de la sûreté aérienne Christophe Naudin sera déféré samedi devant un magistrat du parquet égyptien, qui étudiera son éventuelle extradition, ont annoncé les autorités du Caire.

L'homme faisait l'objet d'un mandat d'arrêt lancé par la République dominicaine pour avoir organisé l'exfiltration, fin octobre, des pilotes Pascal Fauret et Bruno Odos, condamnés tous deux à 20 ans de prison par la justice dominicaine pour trafic de drogue dans l'affaire dite «Air Cocaïne».

A la fin du mois de novembre, outre Christophe Naudin, la République dominicaine avait également émis un mandat d'arrêt contre le député européen Aymeric Chauprade ainsi que contre Pierre Malinowski, l'assistant parlementaire à Strasbourg de Jean-Marie Le Pen, pour leur implication dans l'affaire de l'évasion des pilotes.

Ces derniers avaient été arrêtés en mars 2013 par les autorités dominicaines aux commandes d'un avion de location avec 680 kg de cocaïne à son bord. Les deux hommes, qui ont toujours clâmé leur innoncence, sont en détention provisoire en France depuis début novembre après avoir fui clandestinement la République dominicaine. 

Aymeric Chauprade «inquiet» et «stupéfait» à l'annonce de l'arrestation de Christophe Naudin

Interrogé par RT France, le député européen s'est dit «inquiet» pour Christophe Naudin, «un homme honnête et courageux» et par ailleurs «stupéfait» de voir que l'Egypte a procédé à cette arrestation sur un mandat d'arrêt national «qui n'impliquait pas son arrestation en dehors du territoire dominicain» et «qui ne repose sur absolument aucun fondement juridique».

Pour lui, les magistrats égyptiens sont «tombés dans un piège» tendu par le procureur dominicain qui s'est «déjà livré à un déni de justice en incriminant Christophe Naudin pour "trafic illicite de migrants"», suite à l'exfiltration des deux pilotes Pascal Fauret et Bruno Odos

Aymeric Chauprade dit maintenant attendre «du discernement» de la part du magistrat égyptien, afin que celui-ci «se rende compte de la manipulation du procureur dominicain». Il «espère» par ailleurs, que les autorité françaises «font actuellement le maximum» pour aider Christophe Naudin qui «en aucun cas ne devrait être extradé vers la république dominicaine de l'Egypte».

En ce qui le concerne personnellement, Aymeric Chauprade, qui est lui aussi sous mandat d'arrêt dominicain, dit «ne pas interrompre ses déplacements à l'étranger» et continuer à voyager à l'étranger tout en attendant «que tout la lumière soit faite sur cette affaire».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales