Notre-Dame-des-Landes : toutes les expulsions approuvées par le juge de l'expropriation

- Avec AFP

© AFP Source: AFP

Le tribunal a confirmé une décision confirmant l'expulsion des derniers occupants des terrains prévus pour accueillir le futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes. De nombreux manifestants avaient protesté contre ces expulsions ces dernier jours.

Cette décision concerne onze familles et quatre agriculteurs, ils devront tous quitter leur habitation. Ces opposants historiques au projet d'aéroport n'ont plus le choix. Huit des onze familles se sont vu accorder un délai de deux mois, courant jusqu'au 26 mars, a ajouté le juge en annonçant sa décision.

Mais pour les familles non concernées par le délai : «L'évacuation peut commencer pour les exploitations agricoles», a indiqué Pierre Gramaize, le juge de l'expropriation.

Lors de l'audience en référé, le 13 janvier dernier, la groupe en charge de l'aéroport avait demandé non seulement l'expulsion immédiate des familles mais aussi une astreinte journalière. Cependant, le juge a décidé que «le principe de l'astreinte n'était pas justifié, car elle est disproportionnée pour des familles qui ne disposent que de revenus modestes».

Pour rappel, la justice a validé les arrêtés préfectoraux autorisant le début des travaux de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Ce projet devait initialement s'achever en 2017. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales