Une grande quantité de cocaïne saisie dans un conteneur à crevettes dans le port du Havre

Le port du Havre, le premier point d'entrée de la cocaïne en France. Source: Reuters
Le port du Havre, le premier point d'entrée de la cocaïne en France.

Les services des Douanes ont saisi, mercredi soir au Havre, près de 350 kg de cocaïne. Le port du Havre reste toutefois le premier point d'entrée de la cocaïne en France.

C’est une saisie majeure, et qui prouve que le port du Havre reste, sans doute, l’une des portes d’entrées principales de la drogue en Europe. Mercredi soir, plus de 300 kg de cocaïne dissimulés dans un conteneur de crevettes, ont été saisis par les douaniers.

Les pains de cocaïne étaient cachés dans un conteneur réfrigéré de crevettes. Il s’agit de la technique du «rip-off» qui consiste à introduire de la drogue à l'intérieur des chargements à l'insu de l'expéditeur et du destinataire, une technique qui nécessite des complicités dans les ports de chargement et d'arrivée pour pouvoir introduire et récupérer la drogue, selon la même source.

Selon une source policière, dans cette affaire comme dans de nombreuses autres résolues par les Douanes, «les trafiquants mettent en œuvre une logistique très élaborée puisqu'ils disposent également des plombs commerciaux des compagnies maritimes et des pinces à sceller afin de pouvoir remplacer les dispositifs de sécurité mis en place par le transporteur, et ainsi rendre le trafic invisible», explique une source policière auprès de l’AFP, qui révèle l’affaire.

Ce n’est pas la première fois que les autorités françaises réalisent d’importantes saisies de cocaïne dans des navires à destination de l’hexagone. La plus importante remonte à 2006, au large de la Martinique. 4,3 tonnes de cocaïne avaient ainsi été saisies à bord d'un cargo panaméen au large de la Martinique.

Cela fait plus de trois ans que les douanes scrutent de près le port du Havre, où les saisies de cocaïne se multiplient. 1,4 tonne avait été saisie en février 2014 dans les roues d’un camion qui rentrait du Paris-Dakar. « On sait maintenant que le port du Havre constitue la principale entrée de la cocaïne en France», estimait en août 2014 un policier spécialisé dans la lutte contre le trafic international de stupéfiants dans Le Parisien.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales