Évacuation d'un lycée à Compiègne dans le nord de la France

- Avec AFP

Lycée Mireille Grenet© Google Street Vue
Lycée Mireille Grenet

Informations contradictoires : selon les réseaux sociaux une alerte à la bombe aurait lieu au Lycée Mireille Grenet. Selon le Courrier Picard l’évacuation est due à des menaces qui auraient été proférées par un jeune radicalisé, au sein du lycée.

Le lycée Mireille Grenet a été évacué par les forces de police ce matin. Le quartier a été bouclé pendant l'évacuation. Les raisons de cette décision sont encore inconnues. Des informations contradictoires circulent. Pour certains il s'agirait d'une alerte à la bombe alors que le Courrier Picard parle d'une réaction à des menaces proférées par un jeune radicalisé membre de l'établissement.

Selon la préfecture, les 2.000 élèves du lycée Mireille Grenet, à environ 1 km du centre-ville, ont été évacués «dans le calme» après un signalement de la plateforme Pharos du ministère de l'Intérieur, consacrés aux contenus illicites.

Plusieurs élèves sur place faisaient cependant état d'un message posté sur un site où un lycéen de terminale, se présentant sous le pseudo «FrenchJihad93-6» et affirmant avoir «trouvé réconfort en dieu», assure qu'il a «préparé quelques petites bombes radiocommandées».  

La préfecture de police annonce qu'une enquête a été ouverte pour retrouver l'auteur de la menace sur internet.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales