Grève chez Radio France : ça se complique pour Mathieu Gallet

Vue sur la Maison de la Radio. Source : Wikimedia Commons
Vue sur la Maison de la Radio. Source : Wikimedia Commons

Le président de Radio France est dans la tourmente une nouvelle fois. Fleur Pellerin estime que les mesures proposées par Matthieu Gallet sont «insuffisantes», alors que la grève en est à son septième jour.

La ministre de la Culture Fleur Pellerin a convoqué aujourd’hui Mathieu Gallet pour lui signifier que ses propositions «ne sont pas suffisamment précises et documentées» et qu’elle attend de sa part «sous 15 jours des propositions précises et fermes».

C’est lors d’un Comité Central d’entreprise extraordinaire que le plan de la direction de Radio France a annoncé tabler sur un plan de départs volontaires de 200 à 300 salariés séniors, afin d'économiser 24 millions d'euros de masse salariale d'ici 2019. C’est un des syndicats présents lors de cette réunion qui a fait fuiter l’annonce renforçant la détermination des employés mécontents, au septième jour d’une grève ininterrompue.

Il s’agit du plus long mouvement social de Radio France en dix ans, perturbant largement la diffusion normale des programmes en les remplaçant par de la musique.

Dans le Canard Enchainé sorti en kiosque ce matin, une révélation supplémentaire concernant Mathieu Gallet viendrait, si elle est avérée, s’ajouter à la liste des griefs que les grévistes portent à l'encontre de leur dirigeant. On y apprend que le jeune dirigeant aurait engagé pour 90 000 euros par an et sans appel d'offre un consultant en communication pour gérer son image.

En savoir plus : Grève chez Radio France : leur président n’est pas sur la même longueur d’onde

Les précédentes affaires concernant la rénovation de son bureau et le renouvellement de sa voiture de fonction avaient fait grand bruit à la veille du dépôt du préavis de grève des employés de Radio France, poussant le dialogue avec les syndicats dans l’impasse.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales