Crash du vol 4U 9525 : Hollande, Merkel et Rajoy attendus sur les lieux

Les sécouristes sur les lieux du crash
Les sécouristes sur les lieux du crash

Le président français François Hollande, la chancelière allemande Angela Merkel et le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy se rendront pour le site du crash de l'Airbus A320 de Germanwings qui a coûté la vie à 150 personnes.

«J'irai demain (mercredi) là-bas pour me rendre compte par moi-même de la situation et parler avec les responsables locaux», a annoncé  dans une brève déclaration à Berlin.

«Je me rendrai demain sur le site de l'accident aérien en France», a écrit Mariano Rajoy sur Twitter.

Ils seront accueillis par .

Les PDGs d'Airbus et de sa maison mère Airbus Group Fabrice Brégier et Tom Enders sont déjà sur le site, a-t-on appris auprès d'un porte-parole des compagnies.

Entretemps, les équipes de sauveteurs et les experts s’activent sur les lieux du crash. 380 pompiers, 300 gendarmes et 15 hélicoptères y sont engagés, selon Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur. Hier une boîte noire, enregistreur des conversations du cockpit, a été retrouvée sur les lieux et transportée à Paris. Invité de la matinale de RTL, Bernard Cazeneuve a indiqué qu'elle était "endommagée" mais "serait exploitable".

«Il y a peu d'espoir qu'il y ait des survivants», a cependant déclaré le ministre de l’Intérieur lors d'une conférence de presse à Seyne-les-Alpes. Les travaux de sauvetage sont compliqués par le fait que, d'après un secouriste, l'avion s'est désintégré en percutant la terre et «les débris s'étalent sur 500 mètres de large, au fond du vallon où il a tapé».

Le vol 4U9525 Barcelone-Dusseldorf de la compagnie Germanwings s'est écrasé près de la commune alpine de Digne-les-bains en Provence. L’appareil a décollé à 9h25 mardi matin de l’aéroport du Prat à Barcelone avec un retard inexpliqué de 30 minutes, avant d'envoyer un signal de détresse aux alentours de 10h47 pour ensuite disparaître des écrans radars vers 11h.

Il transportait 150 personnes dont six membres de l'équipage. Pour l'instant, on sait qu’il y avait 67 Allemands et 45 Espagnols à bord. Le bilan des victimes comprend 16 écoliers et leurs deux enseignants de la ville allemande d’Haltern. Parmi les autres , on nomme deux chanteurs d’opéra allemands, Oleg Bryjak et Maria Radner qui retournaient à Düsseldorf après la représentation de l’opéra de Wagner «Siegfried» au Gran Teatre del Liceu à Barcelone.

Le club de football suédois de 3ème division Dalkurd FF de Borlänge aurait dû prendre cet avion, mais a décidé au dernier moment de changer son itinéraire.

Parmi les victimes il y a des habitants des Etats-Unis, du Maroc, du Royaume-Uni et de l’Argentine, a annoncé le Premier ministre français Manuel Valls.

Un parent d'une victime
Un parent d'une victime

On ne connaît pas la cause du crash. La compagnie aérienne allemande Lufthansa estime que le crash de l'A320 est un «accident» et déclare que toute autre hypothèse serait une «spéculation». On ne peut pas exclure complètement l’attentat des versions du crash de l’avion en France, a annoncé le chef de la diplomatie française Laurent Fabius.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales