Les résultats des élections régionales, échos des départementales de mars ?

Les résultats des élections régionales, échos des départementales de mars ?© Pascal Rossignol Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

Comme en mars, les élections régionales françaises ont été marquées par une victoire finale des Républicains (anciennement, l’UMP) et, dans une moindre mesure, du PS, en dépit d’un pourcentage important de votes pour le Front national.

Si, le 6 décembre, à l’issue du premier tour des régionales, le Front National (FN) était à la fête, en tête de six régions sur 13, il déchante en revanche lors du second tour. Alors que de nombreuses listes se sont retirées, ou ont conclu des alliances afin de faire «barrage au Front national», expression qui était sur les lèvres de nombreux politiques, ce sont bien Les Républicains (LR) et le Parti socialiste (PS) qui se partagent finalement les régions. La première formation sort gagnante en récoltant sept régions, contre cinq pour les socialistes. 

Lire aussi : Appel à faire barrage au FN : Marine Le Pen provoque Manuel Valls en duel

En mars, une tendance similaire avait pu être observée, concernant notamment le vote FN qui avait réalisé un bon score au premier tour (près d'un électeur sur quatre), mais n’était finalement parvenu à décrocher aucun département, malgré un résultat historique de 23% lors du second tour. En effet, les reports de voix n'ont profité au parti frontiste dans aucun des deux scrutins.

Comme lors des régionales, la droite avait pris le pas sur la gauche, en mars. Cette dernière avait obtenu environ un tiers des départements, contre deux tiers pour le parti de droite, l'UMP (actuellement rebaptisé Les Républicains). Cette tendance à la perte de vitesse des socialistes s’observe aussi, dans une moindre mesure, dans les élections régionales de décembre, ces derniers ne récoltant que cinq des 13 régions totales.

En savoir plus : EN CONTINU - Victoire de la droite aux régionales

Quant à Marine Le Pen, dont le parti n'est, cette fois encore, pas parvenu à percer concrètement en dépit de scores honorables, elle a dénoncé, dans son discours, un «bipartisme (...) qui va désormais structurer notre vie politique», évoquant la nouvelle victoire des deux partis LR et PS.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix