«L'amitié franco-russe incarnée» : Bernard Cazeneuve accepte le chiot policier offert par Moscou

Le chiot russe Dobnynya et le malinois décédé Diesel© Ministère russe de l'Intérieur / Compte Facebook de la Police Nationale
Le chiot russe Dobnynya et le malinois décédé Diesel

Quelques jours après la mort du chien d’assaut Diesel dans un raid policier à Saint-Denis, le ministre russe de l’intérieur Vladimir Kolokoltsev a offert à la France un chiot policier, un geste qui a ému son homologue français.

«Le cadeau des cynophiles-policiers russes à leurs homologues français, pour pallier la disparition du chien policier Diesel, mort lors de l’assaut à Saint-Denis, exprime un geste symbolique très fort et exceptionnel de votre part. J’y suis personnellement très sensible et vous assure que le meilleur accueil sera réservé à ce chiot berger policier», a écrit Bernard Cazeneuve dans une lettre à Vladimir Kolokoltsev ce vendredi.

Маленький четвероногий полицейский))

A photo posted by Елена Алексеева (@eialeks) on

Le chiot adressé par Moscou à Paris «viendra incarner l’amitié franco-russe très vivace dans le domaine de la sécurité intérieure», a estimé le ministre français, en ajoutant que «les témoignages de solidarité que le gouvernement russe a adressés à la France vont tout droit au cœur du peuple français».

Deux jours après la mort de Diesel, le ministère de l’Intérieur russe a proposé à la France un chiot de service, en signe de solidarité au peuple et aux policiers français de la part de leur collègues russes. Le petit chien est baptisé Dobrynya («le bon» en russe), selon un héros au folklore russe qui incarne la force, la bonté, le courage et l’esprit de sacrifice, a expliqué la porte-parole du ministère Elena Alekseeva.

Agé de deux mois, ce chiot berger allemand, née d’une chienne policière, vit actuellement dans la région de Moscou. Il n’est pas clair quand il sera transféré à la police française, il devra tout d'abord passer des tests médicaux et subir une période de quarantaine avant son départ.

Le cadeau de Moscou a beaucoup ému les utilisateurs français des réseaux sociaux, qui ont publié des messages de reconnaissance et de solidarité sur leurs comptes.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales