Le chauffeur de Salah Abdeslam arrêté en Belgique

Policiers belges© Benoit Tessier Source: Reuters
Policiers belges

Si Salah Abdeslam demeure introuvable, son parcours après les attentats s'éclaire peu à peu. Ainsi la police belge a arrêté l'un des chauffeurs du terroriste qui l'a déposé à Schaerbeek.

Selon Ali Oulkadi, Salah Abdeslam lui aurai affirmé pendant le trajet que son frère Brahim s’était fait exploser. Le trajet, entrecoupé par un arrêt dans un café, a pris «moins d'une heure».  Il n’a en revanche rien révélé sur sa propre implication dans les faits, selon ce qu'aurait déclaré l'avocat d'Ali Oulkadi.

Même s'il reconnaît avoir conduit Salah Abdeslam, Ali Oulkadi «conteste formellement ses inculpations» de participation aux activités d'un groupe terroriste et d'assassinats terroristes.

En savoir plus: La maire de Molenbeek possédait une liste de terroristes dont ceux de Paris, depuis des semaines

A ce jour, cinq suspects ont été inculpés et placés en détention provisoire en Belgique dans le cadre de l'enquête sur les attaques qui ont fait 130 morts le 13 novembre à Paris. Outre Salah Abdeslam, un autre suspect également originaire de la commune bruxelloise de Molenbeek, Mohamed Abrini, est toujours recherché.

Ali Oulkadi, un père de famille de nationalité française de 31 ans vivant à Molenbeek, a conduit Salah Abdeslam, qu'il connaissait car il était «un des meilleurs amis» de son frère aîné Brahim, qui s'est fait exploser devant un bar dans l'Est parisien le 13 novembre.

Selon ce récit, Ali Oulkadi a été appelé samedi 14 novembre vers midi par un ami qui lui a demandé de venir le chercher dans le quartier de Laeken (nord de Bruxelles) pour le conduire à Schaerbeek, une commune proche du centre de Bruxelles.

Quand il arrive, M. Oulkadi prend en charge cet ami mais aussi un homme qu'il ne reconnaît pas immédiatement car «il était dissimulé sous un bonnet». Dans la voiture, il s'aperçoit qu'il s'agit de Salah Abdeslam, dont l'enquête a montré qu'il est revenu à Bruxelles au lendemain des attentats.

Salah Abdeslam est soupçonné d'avoir servi de chauffeur à certains des kamikazes de Paris. Il pourrait aussi être celui qui a abandonné un gilet d'explosifs à Montrouge, au sud de Paris, ce qui l'impliquerait directement dans les attentats.

L'enquête a montré qu'il était revenu à Bruxelles le lendemain des attaques, le samedi 14 novembre vers midi, grâce à deux amis qui sont venus le chercher en voiture à Paris et qui sont actuellement écroués en Belgique.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales