Attentats de Paris : des familles de victimes appellent à boycotter l'hommage officiel

Le président François Hollande assistant à une cérémonie aux Invalides© Philippe Wojazer Source: Reuters
Le président François Hollande assistant à une cérémonie aux Invalides

En colère contre la gestion des autorités françaises, le père d'une victime a rallié l'appel au boycott de la cérémonie organisée par l'Etat français, qui aura lieu vendredi 27 novembre aux Invalides.

Le père de Nathalie Jardin, qui a perdu la vie lors de la sordide fusillade du Bataclan, a ouvertement soutenu la proposition lancée plus tôt par la sœur de François-Xavier Prévost, décédé dans les mêmes circonstances. Et pour cause, Patrick Jardin estime que les politiques ont «du sang sur les mains» et éprouve «autant de haine pour eux que pour ceux qui ont tiré sur ma fille», comme il l’explique au journal La Voix du Nord.

Si l’homme dit être «complètement d’accord» avec les positions de la famille Prévost, il indique qu’il se rendra tout de même à la cérémonie organisée par l’Etat français parce que son «fils tient à s’y rendre», mais précise qu’il compte bien y interpeller François Hollande.

La sœur de François-Xavier Prévost avait publié un appel sur les réseaux sociaux pour boycotter la cérémonie officielle, estimant que «rien n’a été fait» depuis les attaques terroristes du 13 novembre. Celle-ci y déclarait : «NON, merci Monsieur le Président, Messieurs les politiciens, mais votre main tendue, votre hommage, nous n'en voulons pas et vous portons comme partie responsable de ce qui nous arrive !».

Aller plus loin : «Il a fallu une vague d’attentats pour que François Hollande se raisonne» 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales