Procureur de la République : le commando visé par l'opération de police «pouvait passer à l'acte»

 Source: Reuters

Une opération antiterroriste s'est déroulée ce matin à Saint-Denis, a-t-on appris des sources policières. Deux personnes sont mortes au cours du raid, alors que sept autres ont été arrêtées.

  • Conférence de presse de François Molins :

    • Un SMS indiquant "on est parti, on commence" a été envoyé le soir des attaques du vendredi 13 novembre à partir d'un téléphone portable découvert dans une poubelle à l'extérieur de la salle de concert du Bataclan, a déclaré mercredi le procureur de Paris François Molins. L'enquête cherche à déterminer le destinataire du message.
    • «Les individus arrêtés en Belgique sont venus chercher Salah Abdeslam à Paris à sa demande»
    • Relativement à l'opération policière réalisée cette nuit François Molins à déclaré : «Tout laisse à penser qu’au regard de son armement et de sa détermination ce commando pouvait passer à l’acte»
    • Le procureur a décrit un assaut d’une extrême difficulté. La porte blindée a résisté aux explosifs du RAID ce qui a permis aux terroristes de préparer la riposte. Les échanges ont été nourris pendant plus d'une heure. 5 000 munitions ont été utilisées côté police.
    • Abdelhamid Abaaoud et Salah Abdelslam ne font pas partie des gardés à vue. L’état des corps ne permet pas encore l’identification des morts, qui s’élèvent à au moins deux individus.  



  • Selon une journaliste du Politico, un belge de haut-rang impliqué dans l'enquête sur les attentats de Paris, aurait indiqué que Abdelhamid Abaaoud serait mort au cours de l'assaut de ce matin.

  • Les services marocains sont à l'origine de la localisation des terroristes à Saint-Denis, selon les médias marocains. Ces services ont fourni les informations nécessaires à leurs homologues français qui ont pu lancer l'assaut. 

  • Selon Associated Press, les forces de l'ordre ont transmis aux polices européennes un avis de recherche concernant une Citroën Xsara immatriculée AE-113-SY et dans laquelle pourrait se trouver Salah Abdeslam.

  • Le ministre de l’Intérieur a déclaré que la police avait mené 118 perquisitions, effectué 29 arrestations menant à 24 gardes à vue durant la nuit. De plus, 34 armes ont été saisies durant les recherches de la nuit.

  • L'ambassadeur de France en Inde a indiqué à la télévision indienne NDTV que Abdelhamid Abaaoud, l'organisateur présumé des attentats de Paris, aurait pu se suicider lors de l'assaut de la police dans l'appartement de Saint-Denis

    «Nous attendons confirmation que Abdelhamid Abaaoud est mort. Nous avons entendu qu’il se serait suicidé lors de l’opération de ce matin» a déclaré François Rigier

  • Les forces de l'ordre ont décrit une «violence inouïe» rencontrée lors de l'assaut

  • Discours de François Hollande devant les maires de France :

    • François Hollande a appelé à «anéantir Daesh» et a annoncé qu'il irait à Moscou rencontrer Vladimir Poutine à Moscou après son voyage à Washington.
    • Ce soir, le Parlement s'exprimera sur l'extension de l'état d'urgence à une durée de trois mois. A ce sujet, le président a déclaré : «L’état d’urgence justifie certaines restrictions temporaires aux libertés, mais y recourir c’est nous donner les moyens de les recouvrir pleinement».
    • Plus de 8 000 recrutements auront lieu dans le secteur de la police, de la justice et des douanes. De plus, les policiers municipaux pourront être armés sur les stocks de la police nationale. Concernant l'armée, aucune suppression d'emploi ne sera envisagée.
      «Nous entendons respecter nos engagements européens autant qu’il est possible mais nous devons assurer notre sécurité» a précisé le président concernant le surcoût de ces mesures. 
  • Selon BFMTV le logeur avait été condamné pour meurtre à 8 ans de prison en 2008


  • Selon des informations données par la police, la femme kamikaze qui s'est tuée en actionnant sa veste remplie d'explosifs serait la cousine de Abdelhamid Abaaoud, organisateur présumé des attentats de Paris.

Une femme kamikaze qui se trouvait à l'intérieur de l’appartement a activé son gilet explosif, au début de l'opération et a péri, indique l'AFP. On ne connaît pas, pour le moment, l'identité de la terroriste.

Un autre suspect a été tué par «des projectiles et des grenades», a confirmé le parquet parisien.

La phase active de l'opération policière s’est terminée peu après 11h, a annoncé le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, ajoutant que tous les terroristes ont été neutralisés. Le quartier affecté reste cependant bouclé par les forces de sécurité, qui poursuivent des opérations de sécurisation dans l'immeuble.

Trois hommes qui étaient retranchés dans l'appartement ont été interpellés et placés en garde à vue lors de cette opération, selon un communiqué du procureur de la République.

Quatre personnes ont également été interpellés à proximité immédiate de l’appartement et placés en garde à vue.

Parmi les personnes arrêtées se trouvent deux suspects cachés dans les gravats, ainsi qu'un homme et une femme qui ont avoué avoir hébergé deux personnes «qui venaient de Belgique» dans l’appartement de Saint-Denis, à la demande d’un ami, a fait savoir l’AFP.

Les habitants de l'immeuble où a eu lieu l'assaut du RAID ont été évacués.

D’après les informations de l’agence Reuters qui cite une source proche de l’enquête, les terroristes visés par le raid auraient planifié un attentat dans le quartier de La Défense.

Cinq policiers ont été blessés dans l’assaut de l’appartement, qui a été identifié par la police comme une des bases des terroristes ayant agi à Saint-Denis. Une chienne de sept ans de la brigade canine, baptisée Diesel, a été elle aussi tué lors de l'opération.

[INFO] Diesel, malinois de 7 ans, chienne d'assaut du #RAID a été tuée par les terroristes dans l'opération en cours à...

Posted by Police Nationale on 18 ноября 2015 г.

Un échange de tirs et des explosions ont réveillé les habitants de la commune au milieu de la nuit, alors qu’au moins 50 soldats de l’armée, des snipers et des hélicoptères ont été déployés pour l’opération, qui a débuté vers 4h30.

L'opération avait pour cible Abdelahamid Abaaoud, un djihadiste belge proche de l'un des auteurs connus des attentats de Paris, Salah Abdeslam. Elle a été entamé suite au recueil d’informations qui «laissaient penser que le nommé Abbaoud était susceptible de s’y trouver», selon le procureur Molins.

Les écoles et collèges de Saint-Denis resteront fermés ce mercredi, a annoncé la préfecture, alors que les habitants ont été priés de rester à domicile.

Dans un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux, la direction de l'université de Saint-Denis a appelé également ses étudiants et professeurs de le pas se rendre sur place.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales