Réforme des retraites : le siège du parti présidentiel ciblé par des jets de poubelles (VIDEO)

Le QG de Renaissance (image d'illustration).© Google Maps
Le quartier général de Renaissance (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Manifestants et syndicalistes ont jeté des sacs poubelles et leur contenu contre le siège de Renaissance à Paris pour protester contre la réforme des retraites. Une «action militante symbolique de salariés excédés», estime Philippe Martinez.

Le parvis du siège du parti présidentiel Renaissance a été garni d'ordures le 14 mars par des manifestants opposés à la réforme des retraites

Les images de QG le média libre montrent cette action coup de poing devant le quartier général de Renaissance situé dans le VIIIe arrondissement de Paris, alors des membres des forces de l'ordre tentaient de tenir les manifestants à distance. 

«La rue, elle est à qui ? Elle est à nous !», ont notamment scandé des protestataires issus de plusieurs syndicats. Lorsque le trottoir et l'entrée du QG commencèrent à se remplir de sacs poubelle, les forces de l'ordre se sont peu à peu écartées pour ensuite instaurer un périmètre de sécurité afin de protéger les locaux.

D'après le codélégué général de Solidaires Simon Duteil, cité par l'AFP, 250 à 300 manifestants étaient présents sur les lieux, afin de rappeler «que des gens sont en grève, que des gens sont responsables de cette situation» et ainsi mettre la «pression» sur l'exécutif et les parlementaires favorables à cette réforme très décriée.

Interviewé sur BFM TV le 14 mars au soir, le leader de la CGT Philippe Martinez a évoqué une «action militante symbolique de salariés excédés». 

«Plus les jours passent, plus il va y avoir de la colère. La réponse d'Emmanuel Macron à notre courrier [intersyndical] a accentué cette colère», a souligné Philippe Martinez. Emmanuel Macron a en effet fermé la porte à toute discussion avec les syndicats.

Auprès de l'agence de presse, une source de Renaissance a souligné «le professionnalisme et la réactivité des effectifs de la préfecture de police» qui sont intervenus, fustigeant au passage des «intimidations qui n'ont pas leur place dans une démocratie».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix