Grève inédite au Quai d'Orsay le 19 janvier contre la réforme des retraites

- Avec AFP

Le ministère français des Affaires étrangères, le 13 juillet 2007, à Paris (image d'illustration).© CLEMENS BILAN Source: AFP
Le ministère français des Affaires étrangères, le 13 juillet 2007, à Paris (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

L'intersyndicale du ministère français des Affaires étrangères a annoncé avoir déposé un préavis de grève pour la grande journée de mobilisation voulue par les syndicats le 19 janvier afin de contester le projet de réforme des retraites.

Un préavis de grève a été déposé auprès du ministère des Affaires étrangères pour rejoindre le mouvement national du 19 janvier contre le projet de réforme des retraites du gouvernement, a annoncé le 12 janvier à l'AFP l'intersyndicale, soulignant qu'il s'agissait d'une «première». «Le préavis a été déposé mercredi soir [le 11 janvier]. C'est la première fois qu'une très large intersyndicale du Quai rejoint un mot d'ordre national», a-t-elle indiqué.

L'intersyndicale comprend la CFTC, la CGT, la FSU, Solidaires, un syndicat Asam qui est affilié à l'Unsa et le syndicat APMAE, a-t-elle précisé. «La CFDT ne figure pas sur le préavis déposé mercredi soir [11 janvier] mais elle devrait rallier sous peu le mouvement ou tout au moins, elle devrait appeler à la grève également», a indiqué l'intersyndicale. Celle-ci s'attend à une forte mobilisation parmi «les agents les plus modestes et intermédiaires».

Les fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères redoutent en particulier que le gouvernement ne supprime le système «de bonification de trois ou six mois par année» dont bénéficient les fonctionnaires qui ont été en poste en dehors de l'Europe. «Cette bonification affecterait les agents du MAE mais pas seulement, puisque tous les fonctionnaires, en particulier du ministère de la défense, de l'intérieur, de l'éducation nationale et des finances en bénéficient», a expliqué à l'AFP un diplomate de l'intersyndicale.

Cette bonification permet de compenser le fait que dans de nombreux cas, les conjoints ne peuvent pas travailler dans certains pays où les fonctionnaires sont affectés et voient donc leur propre retraite rabotée ou retardée. «Au-delà de la réforme des retraites, la mobilisation des agents du MAE illustre l'exaspération plus générale de la société française», a également commenté le diplomate.

Les huit principaux syndicats français ont annoncé le 10 janvier une première journée de grève et de manifestation, le 19 janvier, pour protester contre le projet de réforme des retraites prévoyant notamment de reculer l'âge légal de départ à la retraite de 62 à 64 ans. Cette première journée doit donner «le départ d'une puissante mobilisation sur les retraites dans la durée», avaient expliqué le 10 janvier ces syndicats dans un communiqué commun.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix