Pour Edouard Philippe, «acheter la paix sociale en faisant des chèques» est «dangereux à long terme»

- Avec AFP

Edouard Philippe© Bertrand Guay Source: AFP
Edouard Philippe.
Suivez RT France surTelegram

Le «quoi qu'il en coûte» n'est «pas durable», selon l'ancien Premier ministre Edouard Philippe. Il juge qu'on ne peut «acheter la paix sociale en faisant des chèques» et qu'il y a «mille choses beaucoup plus importantes» que la réforme des retraites.

Dans des propos rapportés par Le Point le 12 janvier, Edouard Philippe estime qu'on ne peut pas «acheter la paix sociale en faisant des chèques».

«J'ai regardé la liste des chèques... c'est effrayant. Il va falloir arrêter d'en faire», juge ainsi l'ancien Premier ministre d'Emmanuel Macron (2017-2020).

«Le "quoi qu'il en coûte" était nécessaire pendant le confinement, mais il n'est pas durable. Acheter la paix sociale en faisant des chèques me paraît peu efficace à court terme et dangereux à long terme», poursuit le maire du Havre.

«Du point de vue de la nation, entre des chèques pour à peu près n'importe quoi et la concentration de nos moyens sur nos objectifs stratégiques, je préférerais la deuxième option», insiste-t-il.

S'il soutient la réforme des retraites, il juge néanmoins qu'«il y a mille choses beaucoup plus importantes à faire, qui mériteraient un temps de débat au moins aussi long et une implication intellectuelle et politique aussi soutenue» et aborde, outre les finances publiques, les thèmes du logement et de l'immigration.

L'ancien chef du gouvernement a fondé, fin 2021, le parti Horizons, qui revendique 20 000 adhérents et concourt à la majorité présidentielle d'Emmanuel Macron.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix