Manifestation, gardes : des habitants d'une cité de Marseille empêchent des dealers de s'y installer

Manifestation, gardes : des habitants d'une cité de Marseille empêchent des dealers de s'y installer© GERARD JULIEN Source: AFP
Une cité HLM à Marseille (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Depuis début janvier, des habitants d'une cité HLM de Marseille se relaient jour et nuit pour occuper le terrain et ne pas laisser s'y installer des trafiquants de drogue qui tentent de s’implanter. Certains d'entre eux ont manifesté ce 8 janvier.

Dans le 11e arrondissement de Marseille, près de 200 habitants de la cité HLM des Campanules ont manifesté ce 8 janvier pour tenter d'empêcher que des dealers de drogue ne s'y installent, rapporte La Provence.

En dehors de leur manifestation dominicale, les habitants se relaient jour et nuit depuis le 1er janvier pour monter la garde. Cités par le quotidien, ils expliquent qu'à partir de cette date des dealers, «qui ne résident pas dans l’immeuble», ont commencé à tenter d'investir le hall et ses alentours.

Selon La Provence, le bailleur envisage d’engager provisoirement des vigiles et la police nationale tente d’accompagner ces habitants en menant des opérations quotidiennes. La section du 11e arrondissement du Parti communiste a également tenu à leur apporter son soutien, affirmant que la sécurité était «un droit indissociable de [leur] projet de république sociale».

Plusieurs quartiers de Marseille sont régulièrement le théâtre d'homicides par balles liés au trafic de drogue. Le nombre de morts sur l'année 2022 s'élève à 33, dépassant celui de 2016, une des pires années en termes d'homicides depuis le début du siècle, durant laquelle la police et la justice avaient recensé 31 «homicides commis en bande organisée». 

Selon la préfète de police des Bouches-du-Rhône Frédérique Camilleri, interrogée sur France Info, plus d'un millier d'armes ont été saisies en 2022 dans le département, soit une hausse de 72% par rapport à l'année précédente.

La représentante de l'Etat a assuré que 39 points de deal ont été «définitivement» démantelés sur les deux dernières années, tout en soulignant que «la lutte allait être très longue pour rétablir un semblant de calme, d'ordre et de sécurité» dans la cité phocéenne.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix