A deux mois près, Borne ne sera pas elle-même concernée par la réforme des retraites

A deux mois près, Borne ne sera pas elle-même concernée par la réforme des retraites© Alain JOCARD Source: AFP
La Premier ministre Elisabeth Borne à Paris, le 9 décembre 2022 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Née au premier semestre 1961, la Premier ministre ne fera pas partie des Français touchés par le report de l'âge de départ à la retraite prévu dans la réforme. Elle a fait valoir qu'elle ne comptait de toute façon pas cesser son activité de sitôt.

«Vous ne pensez pas que vous devriez donner l'exemple ?» : les journalistes de France Info ont ainsi interpellé la Premier ministre Elisabeth Borne au cours de son interview du 3 janvier, durant laquelle elle a apporté quelques précisions sur la réforme à haut risque des retraites. 

Le projet prévoit en effet que le décalage de l'âge de départ à la retraite s'applique aux Français nés à partir du second semestre 1961. Or, née le 18 avril de cette année-là, la chef du gouvernement ne sera pas concernée, «à deux mois près», souligne l'un des journalistes. «Je n'ai pas le projet de partir immédiatement à la retraite», a d'abord répondu Elisabeth Borne, faisant valoir qu'une application rétroactive de la loi serait une «innovation» qui serait sans doute mal perçue. «Le texte sera voté à la fin du premier trimestre [...], on laisse quelques mois pour l'application de la réforme», a-t-elle complété.

Relancée sur les attaques des oppositions sur ce sujet, la Premier ministre a jugé qu'une polémique de ce type serait «un peu ridicule». «Je n'ai pas décidé mon année de naissance en fonction de la réforme des retraites, ni le calendrier de la réforme», a-t-elle assuré.

Au cours de cet entretien, Elisabeth Borne a en outre indiqué que la réforme sera présentée en Conseil des ministres le 23 janvier, assurant poursuivre des concertations avec les partenaires sociaux et tenir compte de leurs remarques. Sur le report de l'âge plus particulièrement, elle a déclaré que le seuil de 65 ans ne constituait pas un «totem» et mis en avant sa volonté de «compromis». Elle s'est attirée les foudres de la gauche, qui a dénoncé une «mascarade».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix