«Dans l'Hémicycle ou dans la rue» : Panot promet de faire reculer le gouvernement sur les retraites

- Avec AFP

Mathilde Panot, le 24 octobre 2022, à l'Assemblée nationale (image d'illustration).© JULIEN DE ROSA Source: AFP
Mathilde Panot, le 24 octobre 2022, à l'Assemblée nationale (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Mathilde Panot a annoncé vouloir faire reculer le gouvernement sur sa future réforme des retraites que ce soit «dans l'Hémicycle ou dans la rue», alors qu'Elisabeth Borne réunit plusieurs ministres à ce sujet dans l'après-midi du 2 décembre.

La présidente du groupe LFI à l'Assemblée nationale Mathilde Panot a promis le 2 décembre de faire reculer le gouvernement «dans l'Hémicycle ou dans la rue» sur la réforme controversée des retraites, dont la Premier ministre Elisabeth Borne doit annoncer les contours à la mi-décembre. «Pour nous, c'est toujours non, comme 80% des Français, nous n'en voulons pas, et nous les ferons battre en retraite dans l'Hémicycle ou dans la rue», a averti la députée sur RTL.

Mathilde Panot a déjà annoncé la participation de son mouvement à une manifestation le 21 janvier, sans exclure d'autres mobilisations préalables. «On va se coordonner avec les différentes organisations, j'ai vu qu'il y avait un appel des organisations de jeunesse pour le 21 janvier, la France insoumise y sera», a-t-elle expliqué.

LFI proposera un contre-projet pour «le retour à la retraite à 60 ans»

Elle a également revendiqué le droit à faire «obstruction» à l'Assemblée en déposant une pluie d'amendements. «La dernière fois, nous en avions fait 17 000 à 17, maintenant nous sommes 75, il se trouve même que, avec l'ensemble de la Nupes, nous sommes 151, donc oui, je pense qu'il faut être à la hauteur de ce moment», a-t-elle argumenté.

«Nous pouvons faire le retour à la retraite à 60 ans et nous aurons un contre-projet de réforme des retraites» avec «un plan de financement complet», a-t-elle aussi assuré.

Sur les éventuelles manifestations des opposants à cette réforme, Elisabeth Borne admet qu'«il y a un droit de manifester» mais réaffirme dans un entretien au Parisien le 1er décembre, que «cette réforme est nécessaire pour sauver notre système de retraites». 

La Premier ministre réunira plusieurs ministres dans l’après-midi du 2 décembre au sujet de cette réforme, avant de présenter un texte le 15 décembre. «Le 15 décembre, juste avant la trêve des confiseurs, en pleines fêtes de fin d'année. Dans le seul moment de respiration depuis des mois. On n'oubliera pas vos méthodes», s'est indignée sur Twitter la députée écologiste Sandrine Rousseau.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix