Adrien Quatennens se met en retrait de sa fonction de coordinateur de La France insoumise

Adrien Quatennens se met en retrait de sa fonction de coordinateur de La France insoumise© Ludovic MARIN Source: AFP
Adrien Quatennens s'adresse aux médias après une rencontre avec Emmanuel Macron à la suite des élections législatives, le 22 juin 2022.
Suivez RT France surTelegram

Après la révélation dans le Canard enchaîné du dépôt d'une main courante par son épouse, le député du Nord a annoncé ce 18 septembre qu'il se mettait «en retrait de sa fonction de coordinateur» du mouvement. Jean-Luc Mélenchon a salué «son courage».

Adrien Quatennens a annoncé dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux ce 18 septembre qu'il se mettait en retrait de sa fonction de coordinateur de La France insoumise.

Sa décision survient quelques jours après la révélation dans le Canard Enchaîné du dépôt d'une «main courante» par l'épouse du numéro 2 de La France insoumise (LFI), après une dispute. «Suite à une dispute après avoir annoncé sa volonté de séparation, Céline Quatennens a déposé une main courante en précisant aux policiers qui l'ont entendue qu'elle ne souhaitait ni porter plainte, ni qu'il y ait de suites judiciaires à cette main courante et qu'elle exigeait que les informations ne se retrouvent pas dans la presse», avait écrit quelque jour plus tôt le couple dans un communiqué commun.

«Je fais le choix difficile et coûteux de m’exprimer en toute transparence sur la situation dans l’espoir que nous puissions trouver le chemin de l’apaisement dans notre famille et dans l’opinion», annonce cette fois le député de la première circonscription du Nord, qui souhaite notamment «faire cesser les spéculations infamantes à [son] sujet».

Jean-Luc Mélenchon salue «sa dignité et son courage» 

Revenant sur la genèse de leur séparation, Adrien Quatennens relate leur dernière altercation : «Dans notre dernière dispute, probablement celle qui a justifié son choix de déposer une main courante, je lui ai pris son téléphone portable. Voulant le récupérer, elle m’a sauté sur le dos. Je me suis dégagé et, en me relâchant, elle s’est cogné le coude.» Evoquant un épisode «daté d'un an», il affirme par ailleurs avoir «donné une gifle» à sa compagne et dit «profondément regretter ce geste».

Peu après la déclaration d'Adrien Quatennens, Jean-Luc Mélenchon lui a apporté un soutien appuyé en saluant notamment «sa dignité et son courage». 

Si le couple avait réclamé «le respect» de sa «vie privée» et exigé «que les informations ne se retrouvent pas dans la presse», l'affaire a ravivé au sein de LFI la gestion interne difficile des cas d'Eric Coquerel et Taha Bouhafs, accusés de violences sexuelles.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix