Pour Poisson, Poutine irrite en Occident car il n'est «pas à la solde des pouvoirs financiers»

Pour Poisson, Poutine irrite en Occident car il n'est «pas à la solde des pouvoirs financiers»© JOEL SAGET Source: AFP
Jean-Frédéric Poisson (image d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

Interrogé par RT France, le 18 mars, le président du parti chrétien-démocrate a salué l'intérêt porté par le chef d'Etat russe réélu à la cellule familiale traditionnelle. Il a également déploré le fait que Paris voit encore en Moscou un adversaire.

Félicitant Vladimir Poutine pour sa réélection à la tête de la Russie, Jean-Frédéric Poisson, président du Parti chrétien-démocrate, s'est dit auprès de RT France très sensible au fait que le président-candidat russe «ait voulu placer la famille au cœur de ses intentions politiques». Et ce, alors que la cellule familiale, «hier détruite par le communisme», est aujourd'hui mise à mal,  en Occident, par «la logique du marché».

Interrogé sur le devenir des relations franco-russes à l'aune de la très large victoire électorale de Vladimir Poutine ce 18 mars, l'ancien député a tenu à souligner qu'il ne comprenait pourquoi les dirigeants français, «en tout cas depuis François Hollande», considéraient les Russes comme des «adversaires». Or, selon l'ancien candidat à la primaire de la droite et du centre de 2016, Russie et France ont les mêmes «ennemis» : «La domination brutale des logiques de marché» et «l'expansion de l'islamisme». De plus, selon Jean-Frédéric Poisson, la Russie devrait constituer «une forme d'équilibre» face aux «toutes-puissances» américaine et chinoise, et reste un acteur incontournable en matière internationale, en particulier sur le dossier syrien.

Enfin, interrogé par RT France sur le «Russia-bashing» qui s'est développé en Occident, le chrétien-démocrate a noté que le fait que Vladimir Poutine «ne soit pas à la solde des pouvoirs financiers internationaux» nourrissait une partie de «la propagande qui est faite contre la Russie et son président».

Lire aussi : Jean-Frédéric Poisson : Les Occidentaux ont sonné le glas de leur présence en Syrie (INTERVIEW)

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix