Bernie Sanders à RT : «Donald Trump serait un désastre pour ce pays»

Bernie Sanders parle à Ed Schultz de RT
Bernie Sanders parle à Ed Schultz de RT

L'ancien candidat à l'investiture démocrate Bernie Sanders a une nouvelle fois mis en garde contre le vote pour Donald Trump, ce qui serait «une catastrophe» pour les Etats-Unis.

«Je suis ici pour dire : votez Hillary Clinton le jour des élections», a déclaré le sénateur du Vermont à l'Université Drake dans l'Iowa, l'Etat où il a perdu le caucus de justesse face à Hillary Clinton en février.

Cependant, tout en faisant campagne pour son ancienne rivale, Bernie Sanders a dit aux jeunes électeurs d’«aller au-delà».

«Préoccupez-vous de vous-mêmes», a-t-il expliqué, suscitant des salves d'applaudissements.

Après l'Iowa, Bernie Sanders s’est rendu dans le Wisconsin où, plus tôt cette année, il avait remporté la primaire devant Hillary Clinton.

A un peu plus d’un mois, le sénateur du Vermont a trouvé le temps de s’entretenir avec Ed Schultz de RT.

Ed Schultz (E. S.) : Quel effet pensez vous avoir sur vos électeurs? C’était si serré, ici, dans l'Iowa?

Voulons-nous élire un président comme Trump, dont la pierre angulaire de campagne est le sectarisme, la division ?

Bernier Sanders (B. S.) : J'espère seulement que les gens vont poser un regard sérieux sur les vrais problèmes qui affectent leur vie. Si la classe moyenne le fait, je pense que le choix devrait être très clair face à chaque question – l’augmentation du salaire minimum, l'équité salariale pour les femmes, la reconstruction d’infrastructures en ruines, l'opposition au TPP et le fait de mener une campagne ne reposant pas sur le sectarisme. Nous ne pouvons pas élire un président alors que la pierre angulaire de sa campagne est basée sur le sectarisme.

E. S. : Certains gens nous ont dit ici qu'ils allaient voter pour Hillary parce que vous leur avez demandé de faire ainsi…

B. S. : Je veux que les gens votent en toute conscience, mais je pense que c’est un choix extrêmement important. Je pense que Donald Trump serait un désastre pour ce pays. Si vous regardez les questions qui touchent les gens ordinaires, qu’il s’agisse de la hausse du salaire minimum, de l’équité salariale, de la reconstruction de notre infrastructure, du développement de la protection sociale, du fait de rendre nos universités et l’enseignement gratuits. Ce sont des questions importantes et je n’ai pas le moindre doute que Clinton est une candidat largement supérieur à ce niveau. D'autre part, ce que nous avons à dire, c’est : voulons-nous élire un président comme Trump, dont la pierre angulaire de campagne est le sectarisme, la division ? C’est un candidat qui attaque et humilie les femmes chaque jour. Je ne pense pas que ce soit le genre de candidat que nous voulons élire comme président.

Je vais faire de mon mieux pour faire en sorte que Hillary Clinton soit élue présidente

Lire aussi : «Pourquoi Hillary Clinton utilise la Russie comme un punching ball dans sa campagne électorale ?»

E. S. : Est-ce difficile pour vous, sénateur ?

B. S. : Vous comprenez, j’ai sept petits-enfants, j’ai quatre enfants. Je ne veux pas qu'ils grandissent sous la présidence de Trump. Donc pour moi ça n’est pas difficile. Si la question est : est-ce que je voudrais participer à la course présidentielle aujourd'hui ? Oui, je préférerais. Mais j'ai perdu et je vais faire de mon mieux pour faire en sorte que Hillary Clinton soit élue présidente.

E. S. : Des réflexions concernant le débat d’hier soir ?

B. S. : Nous courions dans tous les sens et n'avons pas eu vraiment la chance de le voir.

E. S. : Des réflexion sur les mails qui ont fuité et évoquent que Clinton aurait un peu payé [la course à l’investiture démocrate]  ?

B. S. : Non, pas pour le moment.

Lire aussi : Le phénomène Trump

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales