Crise du gaz : la France serait devenue le premier acheteur mondial de GNL américain en mars

Crise du gaz : la France serait devenue le premier acheteur mondial de GNL américain en mars© Loic VENANCE Source: AFP
Un méthanier s'amarre au quai du terminal de Montoir-de-Bretagne près de Saint-Nazaire, le 10 mars 2022 (image d'illustration).
Suivez RT en français surTelegram

Alors que le conflit en Ukraine pousse les pays d'Europe à multiplier les efforts pour se passer du gaz russe, l'entreprise d'analyse financière S&P Global affirme que la France a été le premier acheteur de GNL américain en mars.

En pleine crise du gaz, la France a été en mars le premier acheteur mondiale de Gaz naturel liquéfié américain selon une note d'analyse de S&P Global dont BFMTV livre le contenu.

L'hexagone a ainsi reçu en mars 16 cargaisons de ce gaz qui se transporte par bateau devant l'Espagne (15 cargaisons) et le Royaume-Uni (12). BFMTV précise que cette situation s'est déjà produite en mars dernier. 

Au niveau mondial, les Etats-Unis, qui profitent de la volonté des pays européens de se passer le plus rapidement possible de gaz russe, ont augmenté leurs livraisons de 6% en mars et de 28% par rapporte à mars 2021. 

En mars, la Commission européenne a obtenu des 27 le mandat pour effectuer des achats groupés de GNL  et d'hydrogène pour limiter leurs achats de gaz russe et espérer obtenir de meilleurs prix. 

Le gouvernement allemand, qui est beaucoup plus dépendant de l'énergie russe que la France, va notamment accélérer la construction de terminaux GNL en vue d'augmenter ses importations. Mais pas question non plus pour l'Allemagne de couper les importations sur le champ : «Des centaines de milliers d'emplois seraient menacés. Des secteurs industriels entiers seraient en difficulté», a déclaré le chancelier allemand Olaf Scholz le 23 mars. 

Le GNL est critiqué non seulement pour les contraintes techniques qu'il impose et son prix plus élevé que le gaz livré par pipeline, mais aussi pour son impact écologique bien plus important. 

Raconter l'actualité

Suivez RT en français surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par ANO « TV-Novosti » de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service). En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services. Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix». Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix». Réseaux sociaux Désactiver cette option empêchera les réseaux sociaux de suivre votre navigation sur notre site et ne permettra pas de laisser des commentaires.

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix