Omicron : près de 8 000 vols annulés dans le monde le weekend de Noël

- Avec AFP

Omicron : près de 8 000 vols annulés dans le monde le weekend de Noël© David Zalubowski Source: AP
Des voyageurs passent près du comptoir d'enregistrement d'American Airlines à l'aéroport international de Denver, aux Etats-Unis, le dimanche 26 décembre 2021 (illustration).
Suivez RT France surTelegram

Entre le personnel navigant indisponible pour cause de contaminations, la météo et les restrictions sanitaires, des milliers de vols ont été annulés pendant le week-end de fêtes. A elle la seule, la Chine a annulé 2 000 vols.

Environ 7 900 vols ont été annulés par les compagnies aériennes à travers le monde le week-end de Noël, et des dizaines de milliers de vols ont enregistré des retards pendant le week-end, contrariant les déplacements pour les fêtes. Les perturbations devraient se poursuivre ce 27 décembre (au moins 800 vols menacés d'annulations) et le 28 (170 à ce stade).

La pandémie a notamment entraîné un manque de personnels navigants. Des pilotes, hôtesses de l'air et d'autres membres du personnel ont dû être mis en quarantaine après avoir été exposés au Covid. Des compagnies comme Lufthansa, Delta, United Airlines, Alaska Airlines, JetBlue ou encore British Airways ont donc été contraintes d'annuler des vols.

«Le pic de cas d'Omicron à travers le pays [les Etats-Unis] cette semaine a eu un impact direct sur nos équipages et les personnes qui gèrent nos opérations», a expliqué la compagnie américaine United Airlines à l’AFP. La météo a aussi joué un rôle dans les perturbations aux Etats-Unis. Ainsi, dans l'Ouest, des tempêtes de neige et des fortes baisses de températures annoncées ont compliqué encore davantage une situation déjà chaotique.

Durant ce long week-end, les compagnies aériennes chinoises, en particulier China Eastern et Air China, ont à elles seules supprimé plus de 2 000 vols, dont un grand nombre reliant la ville de Xi'an, dans le centre de la Chine, où 13 millions d'habitants sont confinés. Dans ce pays qui applique depuis l'an passé une stratégie «zéro Covid», la ville de Xi'an a annoncé dimanche une désinfection «totale» et durci les restrictions, au moment où la Chine enregistre un nombre record de contaminations au Covid-19 depuis 21 mois, à quelques semaines des Jeux olympiques de Pékin (4-20 février). 

Sale temps pour les paquebots aussi

En mer aussi, le coronavirus a frappé des vacanciers. Selon le quotidienWashington Post, plusieurs navires se sont vu refuser l'escale dans plusieurs ports des Caraïbes. «On navigue à bord d'une boîte de Petri», a affirmé au journal Ashley Peterson, une passagère de 34 ans du Carnival Freedom qui pas été autorisé à amarrer dans l'île néerlandaise de Bonaire, en référence au récipient utilisé dans les laboratoires pour la culture de bactéries. Dans un communiqué consulté par l'AFP, Carnival Cruises a confirmé qu'un «petit nombre de personnes à bord avait été isolées en raison d'un test positif au Covid».

Selon le CDC, la principale agence de santé publique aux Etats-Unis, plus de 60 navires de croisière faisaient dimanche l'objet d'enquêtes par les autorités sanitaires américaines après l'apparition de cas de Covid-19 à bord. 

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 5 394 775 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre 2019 en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles dimanche. Mais, l'Organisation mondiale de la santé estime que le bilan réel pourrait être deux à trois fois supérieur. 

L'Europe est actuellement la région qui enregistre le plus de cas dans le monde, avec 3 022 868 cas lors des sept derniers jours soit 57% du total mondial, ainsi que le plus de décès, suivie de la zone comprenant les Etats-Unis et le Canada (1 421 516 cas). La France a notamment franchi samedi, jour de Noël, la barre des 100 000 nouveaux cas de Covid-19 en 24h, un record absolu dans le pays, alors que le gouvernement doit réévaluer la situation lundi.

 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix