Airbus a imaginé le Concorde 2, il reliera Londres à New York en une heure !

© Capture d'écran réalisée sur youtube

Cet avion supersonique du futur laisse rêveur. Le successeur du célèbre Concorde pourra, grâce à ses trois types de moteurs ultra puissants, atteindre une vitesse de 5000 km/heure et ainsi relier Londres à New York en une heure seulement.

Le projet a déjà été breveté par Airbus aux Etats-Uni. Sur la vidéo de démonstration mise en ligne, on peut enfin découvrir à quoi ressemblera le jet du futur. Et le Concorde 2 n'a finalement plus grand-chose à voir avec son illustre prédécesseur. L'une des particularités de cet engin sera de fonctionner avec trois types de moteurs différents, tous alimentés avec de l'hydrogène.

Grâce à deux turboréacteurs, l'avion décollera donc à la verticale avant d'être propulsé, via des moteurs de fusée à travers les murs du son à 35 000 mètres d'altitude. Enfin des statoréacteurs, placés sous les deux ailes, prendront le relai pour pousser le Concorde 2 à sa vitesse maximale: Mach 4,5 (4,5 fois la vitesse du son) soit plus de 5000 kilomètres par heure !

Découvrir: Les pilotes de l'US Air Force priés de vanter les mérites de leur futur avion de chasse... décrié 

Cet engin, entre l'avion et la fusée, devrait traverser l'Atlantique avec une trajectoire en hyperbole, comme un missile, mais aura donc des phases de vol verticales permettant, via ses formes arrondies, d'amortir les horribles «bang» qui se produisent lors du passage du mur du son. C'était l'un des inconvénients du Concorde, première version.

Le Concorde 2 pourra donc transporter une vingtaine de passagers, qui seront installer dans des sortes de hamacs, si l'on en croit la vidéo. Ces derniers pourront ainsi traverser l'Atlantique (Londres-New York) en une heure seulement, contre 3 heures et demi avec le Concorde 1. 

Le jet supersonique pourra ensuite s'attaquer au Pacifique avec un temps de vol réduit à 3 heures entre Los Angeles et Tokyo.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales