Le prix Nobel d'économie est attribué au britannique Angus Deaton pour ses travaux sur la pauvreté

Angus Deaton (capture site Université)
Angus Deaton (capture site Université)

Cette distinction vient couronner les travaux de cet écossais de 69 ans qui portent sur la consommation, la pauvreté et le bien-être. Angus Deaton succède ainsi au Français Jean Tirole, récompensé l'an dernier.

C'est le dernier prix de la saison des Nobel, celui d'économie, qui se nomme officiellement Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel.

Angus Deaton est surtout connu pour ses travaux en microéconomie. Son dernier ouvrage s'intitule The Great Escape : Health, Wealth, and the Origins of Inequality.

Lors de la conférence de presse, le jury réuni à Stockholm a expliqué avoir voulu récompenser un homme qui «plus que quiconque a amélioré la compréhension des choix individuels de consommation. En reliant ces choix à de nombreux résultats globaux, sa recherche a contribué à transformer les domaines de la microéconomie, de la macroéconomie, et du développement de l'économie».

Dans ses travaux, l'heureux récipiendaire du prix s'est posé trois questions principales: comment les consommateurs répartissent leurs dépenses, combien dans une société est consommé et épargné, et enfin comment mesurer le bien-être individuel.

Pour ce prix, il remporte huit millions de couronnes suédoises soit 860.000 euros.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales