La réouverture décalée des commerces à la frontière franco-belge génère des frustrations

De part et d'autre de la frontière, les mesures restrictives touchant les commerçants ne suivent pas le même calendrier, produisant une distorsion de concurrence entre les établissements frontaliers. Frustration côté Belge, aubaine côté Français.

Désemparés, les commerçants belges attendent impatiemment la fin du confinement, prévue pour le 1er décembre dans le plat pays, afin de pouvoir rouvrir leurs établissements.

En attendant, ce week-end, les Belges ont traversé la frontière pour faire leurs achats dans les commerces français. Si certains des commerçants hexagonaux ont pu profiter de l'aubaine cela n'empêche pas un sentiment de soutien et de compréhension de la frustration ressentie en Belgique.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»