Un reconfinement provoquerait un «écroulement de l'économie», met en garde le patronat

Un reconfinement provoquerait un «écroulement de l'économie», met en garde le patronat© ERIC PIERMONT Source: AFP
Le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux.

Le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, a estimé qu'un reconfinement total ne provoquerait pas seulement une «récession de 10%» en 2020, mais «un écroulement de l'économie française».

Interrogé par la radio RMC ce 26 octobre, le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux a expliqué que l'économie se portait bien en mars lors du premier confinement, donc «les entreprises ont résisté au choc». «Mais là les organismes sont affaiblis», a-t-il estimé. 

«Si on reconfine totalement comme en mars, on va vers un écroulement de l'économie française, on risque de ne pas s'en remettre», a-t-il insisté, avant de nuancer : «les marchés ont une capacité de rebond incroyable, mais on va aller dans quelque chose de très, très dur.»

Après l'instauration d'un couvre-feu qui concerne deux tiers des Français, le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy a envisagé, ce 26 octobre, deux stratégies pour faire face à l'épidémie. Si la première viserait à durcir, notamment sur les horaires, et à étendre à l'échelle nationale le couvre-feu, la seconde prévoirait «un confinement de type irlandais [...] qui permet à la fois le travail, accentue le télétravail, conserve une activité scolaire et un certains nombres d'activités économiques».

Sur RMC, Geoffroy Roux de Bézieux a soutenu que l'idée que la situation allait se dégrader était bien présente dans l'esprit des ménages, qui ont déjà réduit leur consommation.

Il a également interpellé sur le fait que les entreprises étaient déjà très endettées : «Si on reconfine de manière généralisée, les entrepreneurs de TPE et PME ne vont pas recourir à nouveau à un PGE [les prêts garantis par l'Etat mis en place pour soutenir la trésorerie des sociétés en difficulté].»

«Il y a plusieurs mois très difficiles à passer mais il faut tenir, en trouvant un équilibre entre économie et santé», a conclu le président du Medef, convaincu que cet équilibre doit permettre de continuer à travailler. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»