Couvre-feu renforcé et confinement «irlandais» : le Conseil scientifique dévoile ses deux stratégies

Couvre-feu renforcé et confinement «irlandais» : le Conseil scientifique dévoile ses deux stratégies© Ludovic Marin / POOL Source: AFP
Le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy regarde dans la cour du ministère français de l'Intérieur à Paris le 13 mars 2020 (image d'illustration).

Face à la circulation «extrêmement rapide» du Covid-19 en France, le président du Conseil scientifique alerte sur une deuxième vague «plus forte que la première». Il préconise un couvre-feu étendu et durci voire un confinement de type irlandais.

Malgré le nouveau record du nombre de cas positifs au Covid-19 en France le 25 octobre, avec 52 010 contaminations en 24 heures, le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy a estimé le 26 octobre sur RTL que le nombre de nouveaux cas de contaminations se situerait «plutôt autour de 100 000 par jour».

«On est dans une situation très difficile. Il y a probablement plus de 50 000 cas par jour. On estime au conseil scientifique qu'on est plutôt autour de 100 000 cas par jour», a-t-il fait savoir.

Jean-François Delfraissy a expliqué cette différence de données avec celles qui ont été publiées la veille par Santé publique France par l'intégration globale des «cas diagnostiqués», des «cas qui ne se font pas diagnostiquer» et des «formes asymptomatiques».

«Cela veut dire qu'on a un virus qui circule de façon extrêmement rapide», a analysé le président du Conseil scientifique, avant de continuer : «On avait prévu qu'il y aurait cette deuxième vague [...] par contre, nous sommes surpris par la brutalité de ce qui est en train de se passer depuis dix ou quinze jours [...] qui est peut-être lié à un refroidissement et au fait que ce virus est relativement sensible au climat.»

«Comment se retrouve-t-on finalement dans une situation qui se rapproche de celle de début mars ?», s'est-il ensuite interrogé. Et d'ajouter : «Cette deuxième vague sera sûrement plus forte que la première [...] Beaucoup de gens n'ont pas encore pris conscience de ce qui nous attend.»

Toutefois, selon Jean-François Delfraissy, il n'est pas question que l'économie soit à nouveau arrêtée comme ce fut le cas lors du confinement de mi-mars à mi-avril, «sinon la crise économique sera encore plus terrible que la crise sanitaire». Il faut pour cela que les écoles restent ouvertes et accueillent autant d'élèves que possible.

Deux stratégies sont alors envisagées par le président du Conseil scientifique. Si la première viserait à durcir, notamment sur les horaires, et à étendre à l'échelle nationale le couvre-feu, la seconde prévoirait «un confinement de type irlandais [...] qui permet à la fois le travail, accentue le télétravail, conserve une activité scolaire et un certains nombres d'activités économiques» Ce confinement serait suivi, toujours d'après Jean-François Delfraissy, «de conditions de déconfinement très particulières, puisqu'on déconfinerait en passant probablement par un couvre-feu».

Le président du Conseil scientifique a par ailleurs souligné que «la fermeture des restaurants le soir va s'imposer dans les deux scénarii».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»