Frappé par la crise du secteur aérien, l’équipementier Daher pourrait supprimer 3 000 emplois

Frappé par la crise du secteur aérien, l’équipementier Daher pourrait supprimer 3 000 emplois Source: AFP
Un ouvrier sur la chaîne de montage de l'avion d'affaires monomoteur six places de Daher-Socata, le TBM 900, lors de sa présentation le 12 mars 2014 à Tarbes (illustration).

Premier employeur industriel des Hautes-Pyrénées, l’avionneur et équipementier Daher pourrait ne conserver que 7 000 emplois sur 10 000. Frappé par la crise qui touche le secteur aérien, il n’entrevoit pas de reprise avant 2022/2023.

Selon France 3 Régions citant la CFDT, l’avionneur et équipementier Daher pourrait prochainement supprimer 3 000 emplois. La totalité des contrats d’intérimaires ne seraient pas reconduits et 1 300 postes en CDI seraient supprimés.  

A Tarbes, le groupe fabrique des avions d'affaires comme le TMB900, ainsi que des pièces de carénage pour Airbus. Principal employeur industriel des Hautes-Pyrénées, il emploie en outre 10 000 personnes dans le monde.

Daher subit de plein fouet la crise provoquée par l’épidémie mondiale, qui a quasiment mis à l’arrêt l’activité du secteur aérien. Le groupe est en particulier impacté par la baisse d’activité de plus de 30% annoncée récemment par Boeing.

Selon le compte-rendu d’une réunion avec la direction de l’entreprise rédigé par le syndicat majoritaire CFDT et daté du 10 avril, la direction annonce pour 2020 une perte de 400 millions d’euros de chiffre d’affaires sur 1,3 milliard d’euros prévus. Il est précisé que cette baisse devrait entraîner 70 millions de pertes sur résultat en 2020 et qu'«un redressement du chiffre d’affaires et un retour à l’équilibre ne semblent pas envisageables avant 2022 ou 2023».

Des photographies du compte-rendu rédigé par la CFDT ont été mises en ligne sur Twitter par un ouvrier CGT de l'aéronautique, mais nous n’avons pas pu obtenir de la CFDT la confirmation de son authenticité.


Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»