Amérique du Nord : le prix d'un médicament anti-tuberculose fait un bond de 2000%

© Srdjan Zivulovic Source: Reuters

Un médicament essentiel dans la lutte contre la tuberculose a vu son prix augmenter de manière exponentielle en quelques heures, passant de 13 euros la pilule à 321 euros ! Un business juteux pour des investisseurs peu scrupuleux.

Lorsque le docteur Dina Fisher, qui dirige le Centre dédié à la tuberculose à Calgary au Canada, a découvert l'email lui annonçant l'inflation de 2000% du prix de la cyclosérine, elle a d'abord cru à une banale faute de frappe avant de réaliser.

Aller plus loin: Pénuries de vaccins : «On découvre seulement maintenant qu'il faut des stratégies d'anticipation»

«Je suis choquée par ce pourcentage d'augmentation pour un médicament qui est vraiment essentiel pour certains de nos patients» s'est alarmée ce médecin qui soigne actuellement deux personnes avec cette molécule indispensable pour certaines formes de tuberculose multirésistante, à raison de 2 à 3 pilules par jours pendant 18 mois.

Même état de sidération chez le docteur Amir Attaran professeur de droit et de médecine à l'Université d'Ottawa spécialisé dans la politique des médicaments: «Ce sont des gens en provenance de hedge funds. Ils cherchent à faire un profit rapide».

Le Dr Dina Fisher a cru à une faute de frappe en découvrant le prix du médicament !© Capture d'écran réalisée sur le site de CBC.ca
Le Dr Dina Fisher a cru à une faute de frappe en découvrant le prix du médicament !

En effet, ce spécialiste a expliqué à la chaîne canadienne CBCNews que depuis quelques années il a vu se développer un drôle de manège dans l'industrie pharmaceutique: de petites entreprises peu scupuleuses mettant la main sur des médicaments hors-brevet pour en augmenter rapidement le prix.

En savoir plus: Pénurie, rupture de stocks... où sont passés les vaccins?

Et c'est exactement ce qu'il s'est passé dans le cas de la cyclosérine. Le laboratoire Lilly, qui a développé la molécule dans les années 60, a décidé de céder les droits d'exploitation (pour l'Amérique du Nord) de la molécule qui n'était plus couverte par un brevet au Centre Chao -une association à but non-lucratif- ainsi qu'à une université basée dans l'Indiana aux Etats-Unis. Le mois dernier, le centre Chao a transféré ces mêmes droits à l'entreprise Rodelis Therapeutics, qui a elle immédiatement augmenté le prix de la pilule de 13 à 220 euros ! Ailleurs, dans le monde, le cachet de cyclosérine, qui est considéré comme un «médicament essentiel» par l'Organisation mondiale de la Santé, est vendu à peine 8 centimes d'euro.

Selon la chaîne d'informations canadienne, le Centre Chao se serait rendu compte, avec cette augmentation subite du prix, «que la stratégie Rodelis n'était pas compatible avec les attentes ou la vision du Centre Chao» et que les deux organisations «seraient convenues de ramener les droits de la cyclosérine au centre Chao dans l'intérêt des patients».

Lire aussi: Suisse: 1700 morts chaque année à la suite d'erreurs médicales ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales